> Tech > Entre les lignes du rapport annuel 1998 d’IBM

Entre les lignes du rapport annuel 1998 d’IBM

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le rapport annuel 1998 est révélateur: IBM reste d'abord un vendeur de matériels, même si la part des serveurs dans le revenu global est en régression (de 48% en 1996 à  43% en 1998). C'est également la vente des serveurs qui produit la plus importante part du bénéfice

Entre les lignes du rapport annuel 1998 d’IBM

brut (près du tiers) alors que les services
n’en produisent qu’un peu plus du quart.

           
Si l’on gratte tant soit peu dans la prose du
rapport annuel 1998, on découvre plusieurs faits qui méritent d’être mentionnés:

  • les
    marges bénéficiaires des serveurs oscillent depuis 3 ans autour de 25%;
    l’AS/400 conserve une part prépondérante dans ces marges;

  • celles
    des “ Personal Systems ” déclinent régulièrement depuis 3
    ans (-0,3%; -1,1%, -7,7%). Y a-t-il une relation directe entre
    l’aggravation de ces résultats négatifs et le message que Lou Gerstner,
    Président d’IBM, adressait à  ses actionnaires dans son rapport annuel:
    “ The PC era is over ! ” (L’ère des PC est terminée !);

  • le
    segment “ software ” comprend des produits de gestion des données,
    de gestion des transactions, de gestion système (Tivoli), de gestion de
    messageries/collaboration (Lotus) et les systèmes d’exploitation; s’il
    devenait une société indépendante, ce segment approcherait le revenu de
    Microsoft, avec une marge bénéficiaire en constante progression, de 74% en
    1996 à  81% en 1998. L’AS/400 a droit à  une mention spéciale pour son
    apport important en 1998. Comme le précisait Lou Gerstner en 1997, l’AS/400
    est le “ cheval de bataille ” d’IBM et l’année 1998 a
    encore renforcé sa position au sein d’IBM… Les IBMers, dans leur
    majorité, n’en sont hélas pas conscients ! Je leur conseille la lecture
    du rapport annuel 1998 (cf. tableau 1).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010