> Tech > Erreur n° 4 : L’insuffisance du temps alloué

Erreur n° 4 : L’insuffisance du temps alloué

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les sauvegardes prennent du temps. Chaque configuration de sauvegarde a une valeur de débit qui reflète la quantité de données pouvant être sauvegardée et restaurée dans une certaine période. Une erreur commise fréquemment consiste à sous-estimer la durée nécessaire à la restauration. Si cette opération dépasse les délais estimés, vous

Erreur n° 4 : L’insuffisance du temps alloué

devez parfois ne pas respecter des contrats de niveau de service (SLA), d’où un mécontentement fréquent des utilisateurs.

Microsoft recommande de mesurer la durée nécessaire à la sauvegarde d’un certain volume de données, puis d’allouer le double de cette durée au processus de restauration. Vous pouvez vous interroger sur le pourquoi de ce doublement de la durée. Supposons que vous ayez besoin de sauvegarder une base de données de 60 Go, au moyen d’un système de sauvegarde qui écrit 12 Go de données par heure. Cinq heures semblent une durée raisonnable pour la sauvegarde. Néanmoins, lorsque vous êtes prêt à restaurer les données, ayez à l’esprit qu’il faudra cinq heures juste pour lire les données en question. Le processus de restauration implique également les tâches suivantes :
• Localiser le média de sauvegarde approprié (si vous utilisez des médias amovibles tels que des bandes) ou trouver le volume de disque concerné (si vous effectuez des sauvegardes VSS ou SAN).
• Transférer les données sauvegardées sur le serveur qui servira à la restauration.
• Créer un serveur de récupération ou un groupe de stockage de récupération, si nécessaire.
• Lire les données du média de sauvegarde et corriger toute erreur ou tout problème.
• Réappliquer les journaux des transactions.
• Déplacer les données du serveur de récupération ou du groupe de stockage de récupération vers les boîtes aux lettres de production.
• Monter la base de données correctement.
• Traiter tout problème annexe pouvant se poser.

Cette procédure n’est pas insignifiante ; si un problème survient à n’importe quel stade du processus, votre opération de récupération ne poursuivra pas le reste des étapes. Plus vous effectuerez de restaurations, plus elles se dérouleront sans accroc. Vous serez également plus à même d’estimer précisément la durée d’une restauration, et vous connaîtrez et saurez résoudre les problèmes fréquents dans votre environnement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010