> Tech > Et maintenant, administrons

Et maintenant, administrons

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Après avoir compris comment SNMP fonctionne sur l'AS/400, le moment est venu d'ajouter SNMP aux processus d'administration de réseau en place. Par rapport à OpsNav d'IBM, la riche palette de produits et d'outils SNMP sera une bouffée d'air frais. (Pour en apprendre davantage sur une autre option d'administration,

Et maintenant, administrons

Operation Console, voir l’encadré " Administration à distance avec Operations Console ").

Administration à distance avec Operations Console

par Russell Ramirez

Vous connaissez probablement Operations Navigator, l’outil graphique de gestion de système de l’AS/400. Mais vous ne connaissez peut-être pas Operations Console, un outil inclus dans Client Access Express permettant à un PC à distance de se comporter comme une console système pour contrôler et superviser le fonctionnement des AS/400 sur un réseau. Operations Console permet d’utiliser un PC Windows pour accéder et contrôler, à distance ou localement, la console AS/400 ou le panneau de commande. Operations Console, en association avec Operations Navigator de l’AS/400, permet de faire des sauvegardes, de gérer des corrections, de planifier des tâches et des travaux, et même de mettre sous tension ou hors tension un AS/400 à distance.

Operations Console requiert un PC Windows 95, 98, NT, ou 2000. Notons qu’avec Windows 95/98, on ne peut pas appeler ce PC depuis un autre ; on peut seulement appeler l’AS/400. Operations Console est un composant installable sélectivement de Client Access Express. On peut soit l’installer en Custom quand on installe Express, soit l’ajouter après l’installation d’Express, en utilisant Selective Setup.

Operations Console est une plate-forme client à distance qui permet aux autres applications communiquant au travers d’elle, de se connecter à distance à toutes les interfaces de contrôle d’un serveur AS/400, du contrôle de l’alimentation aux informations d’inventaire. Actuellement, Operations Console se relie à l’AS/400 par l’un des deux moyens suivants : soit par un câble d’interface série à neuf broches entre un PC et l’AS/400 et un câble à neuf broches supplémentaire permettant l’utilisation du panneau de commande à distance ; soit par une connexion commutée (dial-up) qui utilise un modem externe (le modem ECS, par exemple). S’il est directement attaché, le PC console peut être configuré pour accéder à la console AS/400 ou au panneau de commande ou aux deux. Si on utilise une connexion commutée, on ne peut accéder qu’à la console.

Quand Operations Console est directement relié à un AS/400, il fournit le support de console local via une émulation 5250 et il supporte une application de panneau de commande graphique quand le second câble requis est installé. Un PC situé à distance peut appeler ce PC " rattaché directement " et prendre le contrôle des " applications de console ". Toutes les fonctions sont exécutées depuis la console du PC distant, de la même manière que sur la console rattachée directement..

Si l’on souhaite automatiser certaines tâches de console à distance, comme la journalisation de l’affichage du panneau périodiquement ou en fonction de l’apparition d’un code SRC (System Reference Code), on peut utiliser un jeu d’API de panneau de commande fournies par IBM pour écrire des programmes/scripts qui s’exécutent sur la console du PC client.

L’AS/400 Operations Navigator comporte le Management Central, qui permet d’effectuer certaines tâches d’administration du système comme la gestion des correctifs, la gestion des performances, la gestion de l’inventaire et la planification des tâches et des travaux simultanément sur plusieurs AS/400 d’un réseau. Utilisés ensemble (c’est-à-dire sur le même PC), Operations Navigator et Operations Console fournissent tous les outils d’administration système de l’AS/400. Quand Operations Navigator et Management Central sont configurés, il n’est normalement pas nécessaire de connecter chaque AS/400 individuellement, sauf si l’on a besoin d’une session d’émulation de console 5250 ou d’une connexion au panneau de commande distant pour un système donné ; il suffit de se connecter au système constituant le point focal d’administration du réseau et d’effectuer les opérations pour un système ou un groupe de systèmes cible.

Les instructions de configuration d’Operations Console se trouvent dans le document Operations Console Setup (SC41-5508). Il faut consulter ce guide avant d’installer le logiciel Operations Console sur un PC. On trouvera des informations complémentaires sur les opérations concernant la préparation d’Operations Console, la configuration d’Operations Navigator pour fonctionner sur Operations Console, la mise en place d’une connexion commutée directe entre la console PC et un AS/400, et la personnalisation de l’interface du panneau de commande, à l’adresse http://publib.boulder.ibm.com/pubs/html/as400/v4r5/ic2924/info/index.htm"http://publib.boulder.ibm.com/pubs/html/as400/v4r5/ic2924/info/index.htm. (Cliquer sur Client Access Express à gauche, cliquer sur Operations Console, puis cliquer sur le lien approprié.)

Russell Ramirez est ingénieur senior chez IBM et actuellement responsable de la maintenabilité et du développement des consoles système.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010