> Tech > Etape 3 : Effectuer une collecte

Etape 3 : Effectuer une collecte

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

J’ai installé un DC nommé DC2 sous Windows 2003 SP1, en même temps que plusieurs machines client, pour générer un chargement de test en utilisant le Active Directory Performance Testing Tool. J’ai modifié les scripts AD Test pour générer un mélange de trafic d’authentification et de recherches LDAP plutôt

mal conçues et j’ai exécuté le script. Pour les besoins pratiques, le DC a stoppé net. Pour voir l’analyse de SPA de la charge sur le DC, j’ai effectué une collecte.

Pour lancer une collecte, démarrez simplement le client SPA, ouvrez le Scope Tree, sélectionnez le groupe de collecteurs que vous voulez exécuter (ici, le groupe de collecteurs Active Directory) et choisissez Start dans le menu Record (ou appuyez sur F9, ou cliquez sur la flèche d’enregistrement verte sur la barre d’outils). SPA planifie l’exécution immédiate des tâches de collecte de données en sommeil et affiche plusieurs icônes de collecte de données en cours qui représentent les collecteurs de données actuellement actifs. D’emblée, le groupe de collecteurs Active Directory a quatre tâches de collecte, avec une icône pour chacune : performance counter, registry, Active Directory ETW et Kernel ETW.

Par défaut, les collecteurs déversent leurs données brutes dans le dossier C:\PerfLogs\Data\collector group name\Current. Au terme de la collecte, SPA déplace les fichiers de données brutes dans un répertoire de transfert puis exécute le programme SPARPT, qui passe à la moulinette les données brutes et produit un rapport XML. SPA stocke le rapport dans le répertoire Reports dans un dossier libellé d’après le nom du serveur et la date et l’heure de la collecte de données (par exemple, C:\PerfLogs\Reports\Active Directory\DC2_200607051641)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010