> Tech > Eviter le verrou du matériel propriétaire

Eviter le verrou du matériel propriétaire

Tech - Par iTPro - Publié le 13 octobre 2010
email

Un signal d’avertissement doit être adressé aux conducteurs imprudents. Beaucoup de fournisseurs de matériels livrent aujourd'hui leurs produits avec un logiciel d’administration de la virtualisation embarqué, parfois gratuitement, et souvent avec un hyperviseur intégré. Cela suffit pour gérer un seul ou un petit groupe de serveurs, mais les data

Eviter le verrou du matériel propriétaire

centers dynamiques actuels nécessitent plus de flexibilité pour changer une image virtuelle de plate-forme sans interruption, avec rapidité et efficacité, ce qui est impossible si l'on se limite à un seul fournisseur. Et si vous changez d’hyperviseur, vous ne voudriez pas être obligé de changer d’outils d’administration, de self-service, etc.

Les enseignements à tirer sont les suivants : il faut prévoir le changement, éviter les outils propriétaires de gestion de l'automatisation en utilisant des technologies ouvertes telles que CA Spectrum Automation Manager qui supporte une large variété de plates-formes, qu'il s'agisse de VMware ESX servers, Red Hat Linux, SuSE Linux ou Cisco UCS.

De la flexibilité pour une allocation rapide de capacités dans le Cloud

De plus en plus d'entreprises migrent vers le Cloud Computing et peuvent témoigner de l'importance capitale de l'élasticité pour mettre en place une stratégie de virtualisation avec succès. Il faut de la flexibilité pour gérer rapidement l'allocation de capacité dans un Cloud privé ou hybride en fonction des fluctuations de la demande pour un service donné – ce qui est tout simplement impensable manuellement. Les outils d'allocation automatique et self-service de serveurs virtuels basés sur des modèles peuvent aider à mutualiser les ressources et à allouer plus de capacité sur les solutions Amazon EC2/VPC ou autres parcs publics. Ces outils offrent également un self-service intégré dédié à la prise en compte des charges supplémentaires et permettent le suivi de la capacité, de l'usage et le reporting.

La plupart des entreprises ne se contentent pas de faire évoluer leurs investissements existants dans un Cloud privé : beaucoup optent parallèlement pour de nouvelles applications et de nouveaux services conçues intégralement pour le Cloud. Cela signifie que dès le départ, les services doivent permettre une allocation et un ajustement dynamique. A ce jour, le développement d'applications et les opérations sont largement dissociés en l'absence d'une approche d'intégration (Dev Ops approach) permettant de gérer la couche de logique métier jusqu’aux répartiteurs de charge et au stockage en réseau NAS.

Les solutions d’automatisation récentes telles qu’AppLogic de 3Tera (récemment acquis par CA Technologies) maitrisent cet enjeu et permettent aux entreprises de définir rapidement des applications complètes et complexes intégrant des composants tels que des répartiteurs de charge, des pare-feux et même le stockage à partir d’une plate-forme unique (le Saint Graal du datacenter dynamique). La technologie permet d’assembler des machines virtuelles au sein de services composites à l’aide d’un simple glisser-déplacer depuis l’interface. Ces services sont alors déployés et ajustés en fonction des besoins simplement avec des machines virtuelles tournant sur un Cloud privé. Une interface gère le Cloud et donne accès à des fonctionnalités de haute disponibilité, de métrologie des ressources et de supervision des opérations.

Faire du datacenter dynamique une réalité !

Sans la finesse et la pertinence d’outils d’administration, la virtualisation arpentera la file des véhicules lents et restera limitée à des déploiements basiques. Il faut de nouvelles et de meilleures méthodologies pour profiter au maximum du potentiel IT et métier de la virtualisation en faisant chuter les barrières dressées sur la route. Les solutions de gestion de la virtualisation permettent l’allocation, le contrôle, la sécurité, la disponibilité et l’optimisation des environnements virtuels. Associée à une automatisation avancée, une gestion intelligente permet de progresser du projet de virtualisation classique de serveurs à l’adoption d’un Cloud privé et obtenir finalement un datacenter dynamique et mature.

De quoi se retrouver sur la voie rapide et doubler la concurrence en un rien de temps.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 13 octobre 2010