> Tech > Evolutions de l’interface utilisateur

Evolutions de l’interface utilisateur

Tech - Par iTPro - Publié le 27 septembre 2010
email

Outre la nouvelle robe noire de la console d’Operations Manager, cette dernière a été en partie réorganisée et enrichie de nouvelles fonctions : Report Object Picker


La sélection d’objets à inclure dans les rapports était plutôt difficile à manipuler dans la version précédente. En

Evolutions de l’interface utilisateur

effet, l’interface ne permettait que de filtrer sur le nom de l’objet et n’affichait que les 500 premiers objets correspondant à la requête.

Or, le modèle objet d’Operations Manager fait que plusieurs objets de classes différentes peuvent être créés à partir du nom de l’objet de base. Par exemple, sur un contrôleur de domaine également serveur DNS, plusieurs objets sont créés à partir du nom de l’ordinateur (Domain Controller, Windows Server, Health Service, DNS Zone, DNS Server, Health Service Watcher, …).

Donc, dans un environnement comprenant plusieurs centaines de machines supervisées, la limite des 500 objets est fréquemment dépassée. Avec la version R2, la sélection des objets pour les rapports peut être filtrée selon une ou plusieurs classes d’objets. L’opération est donc beaucoup plus simple. Voir Figure 14. Les nouveaux packs d’administration, dont la dernière version du pack d’administration pour SQL Server, tirent parti de cette fonctionnalité.

Visualisation des Overrides

Une infrastructure de supervision Operations Manager comporte généralement plusieurs milliers de règles et moniteurs. Les personnalisations effectuées sur ces règles sous forme d’overrides peuvent donc être nombreuses et l’interface ne proposait qu’un rapport permettant de lister les overrides.

Maintenant, une vue overrides organisée par type et classe d’objets est disponible dans l’espace authoring. Voir Figure 15. Explorateur d’intégrité dans la console Web C’était la modification la plus demandée sur l’interface web et c’est maintenant chose faite. L’explorateur d’intégrité est disponible monnayant l'installation des composants AJAX pour IIS et propose les mêmes fonctionnalités que celles offertes par la console standard. Voir Figure 16.

One-click maintenance mode

Le mode maintenance, permettant d’arrêter la supervision d’un objet pendant sa maintenance, posait problème lorsqu’il s’agissait de mettre en maintenance un ordinateur. En effet, le modèle objet fait que pour chaque machine supervisée par agent, Operations Manager instancie un dérivé de la classe computer (par exemple Windows 2008 Computer) ainsi qu’un objet de type pour superviser localement l’agent et un autre objet de type permettant au serveur Operations Manager de vérifier les pulsations des agents.

Mettre seulement l’ordinateur en maintenance depuis la vue Computers ne mettait en maintenance ni le Health Service, ni le Health Service Watcher. Toutes les aler tes n’étaient donc pas éliminées. La fonction Start Maintenance Mode de l’interface d’Operations Manager 2007 R2 met maintenant en maintenance les 3 objets.

Assistant d’ajout ou de mise à jour des packs d’administration

L’assistant d’importation des packs d’administration permet maintenant d’importer directement depuis le catalogue en ligne de Microsoft. Cela permet facilement de détecter et d’importer tous les packs d’administration mis à jour : Voir Figure 17.

Réorganisation du noeud Administration

Le noeud Administration de la console a été réorganisé de façon plus intuitive et tout ce qui concerne la gestion des notifications a été regroupé. Voir Figure 18. Nouvel assistant de déploiement des agents Avec l’arrivée de la prise en charge des systèmes Linux et Unix, il était important de revoir l’organisation de l’assistant de déploiement des agents.

La première page de l’assistant permet de choisir entre l’ajout d’un agent Windows, d’un agent Unix/Linux ou d’un hôte SNMP. Voir Figure 19. Les modalités de découverte proposées par l’assistant changent ensuite selon le type choisi dans la première page. Voir Figure 20.

Gestion des notifications

La gestion des notifications est l’une des fonctions qui a le plus évolué dans la nouvelle interface d’Operations Manager. Les différents éléments, de la création des canaux de notification aux abonnements en passant par la définition des abonnés ont été regroupés.

De plus, les critères de définition des abonnements sont plus nombreux et permettent notamment de filtrer sur le nom de l’alerte. C’était possible auparavant, mais uniquement depuis des commandes Powershell. L’assistant de création d’un abonnement ressemble à celui de création d’une règle dans Outlook et permet d’utiliser n’importe quel attribut de l’alerte comme critère. Voir Figure 21.

Yann GAINCHE
MVP Operations Manager 2007
Le blog de Yann Gainche

Nicolas MILBRAND
MVP Operations Manager 2007
Le site de Nicolas Milbrand

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 27 septembre 2010