> Mobilité > Exchange Online : gérer des dizaines de millions de boîtes

Exchange Online : gérer des dizaines de millions de boîtes

Mobilité - Par Arnaud Alcabez - Publié le 24 juin 2010
email

1% aujourd'hui, 20% dans cinq ans : c'est la part des entreprises qui, selon le cabinet d'analystes américains Gartner, utiliseront une messagerie de type hébergé. 

Cette croissance rapide s'expliquerait par la chute des prix et l'arrivée de nouveaux acteurs. Ces derniers étaient jusque là des petits fournisseurs aux moyens relativement modestes, mais les géants Microsoft, Google, Yahoo! et Dell se sont lancés sur ce marché, explique le Gartner. 

Exchange Online : gérer des dizaines de millions de boîtes

« Les vendeurs traditionnels d’e-mails en mode Software as a service [mode hébergé] vont avoir une pression considérable sur les prix, de la part de vendeurs dotés de moyens très importants », estime l’analyste Matthew Cain. Toujours selon Gartner, si les entreprises utilisatrices de ces services de messagerie sont aujourd’hui essentiellement des PME, les grands comptes ne devraient pas se tenir longtemps à l’écart de ces solutions.

Lancés en mars dernier aux Etats-Unis en version bêta, les Microsoft Online Services proposent, sous forme de services hébergés dans des centres de données gérés par l’entreprise américaine, les grandes applications serveurs traditionnelles qui depuis des années font le succès de l’éditeur dans les entreprises.

En premier lieu le serveur de messagerie Microsoft Exchange, mais également l’outil de gestion documentaire et de gestion d’intranet SharePoint, ainsi que les services de webconférence, de messagerie instantanée et de gestion de présence d’Office Communications Server. Destinés aux entreprises de plus de cinq postes, ils représentent le virage stratégique opéré par l’éditeur vers les services en ligne pour entreprise. Afin de préparer le terrain et les esprits à ce changement d’ère, l’éditeur n’hésite pas à relayer au niveau international ce qui se passe sur le marché américain.

Ainsi, la suite complète vient d’être annoncée à 15 dollars par mois et par utilisateur. « Les prix européens seront communiqués à la fin de l’année, nous préférons attendre compte tenu des fluctuations du taux de change euro/dollar », précise Gwénaël Fourré, chef de produit Microsoft Online Services. « Ces tarifs ne comprennent pas la fourniture des logiciels clients utilisables potentiellement avec cette offre, comme Outlook ou Communi cator, et qui font partie de la suite Office. ».

L’offre Exchange Online Service seule est communiquée à 10 dollars par mois et par utilisateur, pour un service permettant de disposer d’une boîte aux lettres de 1 Go et des services de type push mail. Microsoft propose aussi une version allégée appelée Online Basic Suite, qui regroupe Exchange et SharePoint Online pour 3 dollars par mois. Ses fonctions sont limitées : seulement 100 Mo de stockage pour la boîte aux lettres, pas de réception des e-mails sur les mobiles, pas de publication sur SharePoint, etc.

Le 17 Novembre 2008, lors d’une conférence à San Francisco, Exchange Online et SharePoint Online Services ont été officiellement lancés en version publique (RTM). L’annonce de ce lancement est disponible sur le site de Microsoft. Microsoft France précise que les dates des bêtas francisées (y compris pour Exchange Online) ne sont pas encore connues.

La disponibilité de cette brique du modèle S+S de l’éditeur est en fait la première composante de l’offre Cloud Computing de celuici, que Steve Ballmer a inlassablement présenté lors de ses différentes participations, que ce soit aux Etats-Unis ou en France. En ce qui concerne la maturité de la solution, Microsoft brandit déjà le succès qu’il a remporté avec Exchange Online auprès de Coca Cola. Le plus gros producteur mondial de sodas vient en effet d’abandonner IBM Lotus Notes pour confier ses 70.000 adresses mails aux soins de Microsoft Online. Pour les entreprises, le glissement vers une solution hébergée pourra se faire soit en gardant le modèle de facturation à la licence, soit en optant pour un modèle basé sur l’abonnement.

Pour autant, l’entreprise peut conserver certains services stratégiques en interne tout en basculant dans un modèle S + S basé sur Exchange Online Services. Selon les informations communiquées par Chris Capossela, d’ici cinq ans, Microsoft prévoit que son offre Exchange Online hébergera des dizaines de millions de boîtes à lettres professionnelles, soit environ la moitié des boîtes aux lettres Exchange, si l’on considère les chiffres communiqués par les analystes de Radicati.

Pour eux, 210 millions d’utilisateurs professionnels sont gérés par un serveur Exchange cette année et ce chiffre atteindra 319 millions en 2012. Microsoft affirme qu’il étoffe chaque mois ses centres de données de 10.000 serveurs.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Mobilité - Par Arnaud Alcabez - Publié le 24 juin 2010