> Tech > Exemple 3 : Le job log et le job sont supprimés.

Exemple 3 : Le job log et le job sont supprimés.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Ici, utilisez la même liste de job logs que celle de l’exemple 1. Utilisez l’option 12 pour travailler avec le job PND2SPL (figure 5) puis sélectionnez l’option 41 pour terminer le job avec la valeur 0 spécifiée pour le paramètre LOGLMT. Appuyez sur Entrée pour revenir à l’écran Work with

Exemple 3 : Le job log et le job sont supprimés.

Job Logs.

Si vous choisissez l’option 5 ou l’option 12 (sans rafraîchir d’abord), un message vous indiquera que le job est introuvable. Si vous appuyez sur F5, l’entrée disparaît et une liste vide est affichée. Quand LOGLMT(0) est appliquée à nouveau à un job terminé et que son job log n’a pas encore été écrit dans un fichier spoolé, cette situation entraîne la suppression du job log indépendamment de l’attribut de job LOGOUTPUT. S’il n’existe pas de sortie spoolée pour le job, ce dernier est supprimé également.

Cet exemple démontre le comportement que l’on peut aussi observer si le job log en suspens du job est supprimé soit parce qu’un utilisateur choisit 4=Delete pour le job log de ce job dans une autre invocation WRKJOBLOG, soit via l’API QWTRMVJL.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010