> Tech > Faire migrer les données à  partir d’Unix/Linux (2)

Faire migrer les données à  partir d’Unix/Linux (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

1. Assurez-vous que le serveur NFS fonctionne sur la machine Unix. Si vous avez déjà  démarré le NFS, cette étape est peut-être inutile. Cette étape est celle qui dépend le plus de la plate-forme. Dans cet exemple, j'utilise des commandes propres à  AIX, mais si vous démarrez le serveur sur

Faire migrer les données à  partir d’Unix/Linux (2)

une autre boîte Unix les
commandes seront différentes. Une
fois le serveur démarré, le déroulement
des étapes sera standard pour
les divers serveurs NFS Unix. Sur un
système AIX, utilisez la commande
(peut-être aurez-vous besoin d’une
autorité racine pour utiliser ces
commandes) : lssrc -a

Elle montre l’état des sous-systèmes
et les groupes dans lesquels ils se
trouvent, ainsi que l’état (actif, inopérant,
par exemple) des groupes.
Assurez-vous que tous les sous-systèmes
dans les groupes portmap et
nfs sont actifs. Si ce n’est pas le cas,
utilisez les commandes suivantes
pour les démarrer :

startsrc -g nfs
startsrc -g portmap

2. Pour les utilisateurs du système Unix qui possèdent les fichiers que vous prévoyez de copier, assurez-vous
que leurs profils utilisateur sur
l’iSeries ont des numéros UID correspondant
à  leurs profils sur Unix.
L’API de sécurité QSYCHGID vous
permet de modifier l’UID ou le GID
d’un profil utilisateur existant sur
l’iSeries (pour en savoir plus sur les
numéros UID et GID, voir « Comprendre les numéros UID et
GID », ci-dessous). A noter que
QSYCHGID accepte des valeurs
hexadécimales. Donc, pour changer
l’UID de l’utilisateur FRED en 2504,
nous utiliserions la valeur hexadécimale
9C8.
CALL PGM(QSYCHGID)
PARM(‘FRED’ X’à˜à˜à˜à˜à˜9C8′ X’FFFFFFFF’ à˜)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010