> Tech > Files d’attente de données indexées

Files d’attente de données indexées

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pendant des années j’ai participé à des forums en ligne et à des listes de publipostage, dans lesquels les utilisateurs échangent des tuyaux sur la manière de résoudre des problèmes de gestion courants sur l’iSeries.
Chaque fois que le sujet du tri d’un sous-fichier est évoqué, l’une des premières

Files d’attente de données indexées

suggestions est d’utiliser une file d’attente de données indexées. Encouragé par toutes ces recommandations en sa faveur, je pensais que ce serait une bonne méthode de tri.

J’ai été déçu ! Non seulement la file d’attente de données indexées a été peu performante dans mes tests, mais elle a aussi été l’une des méthodes les plus compliquées. En effet, elle fait intervenir la commande CL CRTDTAQ (Create Data Queue) pour créer une nouvelle file d’attente de données ayant la valeur de clé correcte. Comme la clé dans mon exemple change selon la colonne choisie, il s’en suit qu’il faut construire la chaîne de commande à la volée. Après avoir créé la file d’attente de données, il faut utiliser l’API QSNDDTAQ pour charger chaque entrée dans la file puis utiliser l’API QRCVDTAQ pour lire chaque entrée en retour. Comme ces API sont des appels de programme dynamiques, il est extrêmement inefficace de les répéter des milliers de fois.
Les files d’attente de données font merv e i l l e pour permettre les communications entre deux jobs ou plus, et elles ont sûrement toute leur place sur l’iSeries. Mais elles ne conviennent pas bien pour trier un sous-fichier. Elles sont moins souples que les fonctions de tri, plus difficiles à utiliser et plus lentes. Envisagez plutôt QSORT, SORTA ou QLGSORT.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010