> Tech > Fonctionnalité.

Fonctionnalité.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Au moment même où il scellait son accord avec Platinum Technology, Microsoft a annoncé OIM (Open Information Model), un modèle d'objet extensible basé sur COM, qui définit la structure des objets que partagent les modèles OIM. Microsoft Repository se présente sous la forme de deux éléments : le moteur du

référentiel, intégré
par Microsoft sur une base de données SQL (au départ une base de données Access
ou SQL Server) et l’OIM, modèle de métadonnées (c’est-à -dire le modèle
qui définit les autres modèles d’informations – les méta modèles). L’OIM
supporte une variété d’extensions de modèles d’informations, y compris la base
de données et OLAP.

Le premier modèle d’informations de Microsoft Repository supporte UML (Unified
Modeling Language), un langage d’analyse et de conception-modélisation très largement
adopté par le marché. Microsoft Repository 1.0 permet de créer un programme VB,
puis d’utiliser un téléchargement optionnel baptisé Visual Modeler (un sous-ensemble
du produit Rational Rose de Rational Software – http://www.rational.com/rose),
pour reprendre l’existant de votre programme VB et en exporter la conception dans
le référentiel. La version UML de votre programme VB est alors disponible pour
d’autres outils reconnaissant les référentiels.Dérivé d’UML par Microsoft, OIM
en possède des comportements.

Chaque niveau hérite de comportements du niveau précédent. Par exemple, le modèle
Sql (SQL Server) hérite le comportement du modèle Dbm (Database model), lequel
hérite celui d’OIM. Le tableau 1 décrit les modèles d’informations OIM. Les ISV
et les développeurs peuvent baser leurs propres modèles customisés sur des informations
que les modèles héritent d’autres composants OIM.L’automne dernier, Microsoft
a lancé des appels du pied en direction des développeurs.
Dans un nouveau cours intitulé  » Building Distributed Applications with Visual
Studio  » et lors de la Conférence développeurs américaine d’octobre 1998, Microsoft
a commencé à  démontrer aux développeurs l’utilisation de Microsoft Repository
pour stocker des objets tels que les composants COM et les packages Microsoft
Transaction Server. L’unique session de la Conférence développeurs consacrée à 
Microsoft Repository a rassemblé plus de 300 participants. Il sera intéressant
de voir combien de sessions de TechED 99 Microsoft lui consacrera.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010