> Tech > Fonctions propres à  l’iSeries

Fonctions propres à  l’iSeries

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Bien que HATS soit compatible avec les deux iSeries (5250) et zSeries (3270), quelques fonctions ne s'appliquent qu'à  l'iSeries. Voici un résumé des fonctions HATS propres à  l'iSeries pour des applications 5250.
HATS Limited Edition. Groupé avec iSeries Access for Web, HATS Limited Edition (HATS LE) permet de moderniser votre

Fonctions propres à  l’iSeries

application rapidement
et simplement. HATS LE utilise le
même type de transformation à  la volée
que HATS pour valider dynamiquement
l’accès HTML à  toutes vos applications
iSeries. HATS LE n’a pas besoin
de WebSphere Studio et a une interface
d’administration HTML simple
pour configurer vos applications.
Imprimer des fichiers PDF en utilisant
iSeries Access for Web. HATS
permet de télécharger des versions
PDF de fichiers d’impression hôtes.
Pour les applications 3270, JAT convertit
les jobs d’impression hôtes standard
en PDF et vous permet de visualiser ou
d’imprimer les fichiers d’impression à 
partir du navigateur Web. Pour des applications
5250, iSeries Access for Web
se charge de cela. HATS fournit l’intégration
avec iSeries for Web au moment
de la création de votre projet.
Quand un utilisateur final de l’application
HATS émet une commande d’impression
de fichier, iSeries Access for
Web convertit les jobs d’impression
hôtes en format PDF et facilite le téléchargement
vers l’utilisateur final. Ce dernier peut cliquer sur View Print
Jobs sur le pavé d’application HATS
pour afficher la fenêtre iSeries Access
for Web Printer Output.
Workstation ID. HATS 4.0.2 élargit
la possibilité de sélectionner la manière
dont le paramètre de session
Workstation ID est défini. Vous avez la
possibilité d’obtenir le Workstation ID
à  partir

  • de l’utilisateur final (en sollicitant
    l’utilisateur par une invite avant d’effectuer
    la connexion à  l’hôte)

  • d’une variable de session HTTP
  • d’une valeur fixe que vous sélectionnez
    (elle peut contenir des jokers)

Ces choix donnent à  l’administrateur
beaucoup de souplesse lorsqu’il
crée une application HATS où le
Workstation ID doit être défini au moment
de la connexion de l’application.
Mots-clés DDS. Les mots-clés de
vérification de DDS permettent aux
programmeurs d’applications d’améliorer
la validation de données effectuée
par un émulateur 5250. Par exemple,
quand un champ est marqué
« auto enter », dès lors qu’un utilisateur
fournit x nombre de caractères dans le
champ (x étant la taille du champ),
l’émulateur re soumet la page à  l’application
hôte pour traitement. A partir
de 4.0.4, HATS a connaissance de ces
attributs et les met à  la disposition du
navigateur client afin que l’utilisateur
final voie le comportement correct
pour chaque champ. La prise en
compte de ces attributs réduira le volume
d’interaction nécessaire avec le
serveur HATS et accélèrera la validation
des champs. Les mots-clés de vérification
5250 suivants sont supportés :

Mots-clés DDS associés au contrôle de
validité

  • AB (allow blanks – autoriser les
    blancs)

  • ME (mandatory entry – entrée obligatoire)
  • MF (mandatory fill – remplissage
    obligatoire)

  • MOD10 (modulus 10 check)
  • MOD11 (modulus 11 check)
  • Boîtes de texte générées marquées
    avec l’attribut « mod11 »

Mots-clés DDS associés au contrôle
clavier

  • RB (right fill w/blanks – remplir à 
    droite avec des blancs)

  • RZ (right fill w/zeros – remplir à 
    droite avec des zéros)

  • ER (auto enter on field completion –
    entrée auto après avoir renseigné le
    champ)

  • LC (lowercase – autoriser des caractères
    minuscules)

  • FE (field exit required – sortie de
    champ nécessaire)

(Un champ sur un écran hôte peut
aussi être marqué de manière à  n’autoriser
qu’un certain type d’entrée. Ainsi,
les champs nom et mot de passe utilisateur
sur un écran iSeries Sign On
classique n’acceptent que des lettres
majuscules et des chiffres. Avec cette
information de validation de données
supplémentaire, HATS peut
générer des boîtes de texte HTML
qui limitent les touches actionnables
d’après le type de champ. Par
exemple, si un champ d’écran hôte
est marqué « numérique seulement »,
seuls des chiffres (et autres caractères
traités comme chiffres) pourront
être entrés dans la boîte de texte
de page Web générée. On réduit ainsi le risque d’un écran verrouillé ou renvoyé
à  l’utilisateur avec un message inconnu
jusque là  (puisque la plupart
des émulateurs restreignent l’entrée).

Mots-clés DDS associés aux restrictions
d’entrée (3270 et 5250)

  • X (alphabétique seulement, minuscule
    convertie en majuscule)

  • A (shift alphanumérique, tout permis),
    5250 seulement

  • S (numérique signé, nécessite field
    exit), 5250 seulement

  • N (shift numérique, 0-9, l’utilisateur
    doit taper champ+, -, exit), 5250 seulement

  • Y (numérique seulement, 0-9, plus,
    moins, point-virgule, virgule, espace)

  • D (chiffre seulement, 0-9, champ
    moins non autorisé), 5250 seulement

(A partir de HATS 4.0.4, l’interface
Web aura les mêmes validations de
données, contrôle clavier et restrictions
d’entrée que l’application basée
sur terminal 5250 originale.)

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010