> Tech > Format du journal de suivi

Format du journal de suivi

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le format du journal de suivi des messages utilise des champs délimités par tabulations, y compris ceux figurant ici. On peut voir certains de ces champs dans la feuille de calculs Microsoft Excel de la figure 6, qui est un extrait d'un journal édité pour des raisons de clarté.

Format du journal de suivi
  • La date et l’heure d’envoi d’un message.
    Pour Exchange 2000, c’est
    l’heure où le message a été soumis
    au serveur pour la première fois et
    pas quand il est arrivé la première
    fois sur un serveur qui héberge un journal de suivi des messages.

  • L’adresse IP et le nom du réseau du
    client à  l’origine du message.

  • Le partenaire ou service de messagerie
    auquel le moteur de routage a remis
    le message pour traitement (par
    exemple, le Store, pour livraison locale)

  • L’adresse IP et le nom du serveur à 
    l’origine du message.

  • L’adresse du destinataire. A la soumission
    du message, l’adresse du
    destinataire est présentée en format
    X.500 interne Exchange 2000.
    L’adresse est montrée en format
    SMTP une fois que le Categorizer a
    traité le message (event ID 1023).

  • Un event ID qui identifie le traitement
    spécifique qui s’est produit.

  • Un ID de message unique qui ne
    change pas, quel que soit le nombre
    de serveurs que le message traverse.

  • La priorité du message : -1 basse, 0
    normale et 1 haute.

  • La taille totale du message en octets.
  • Un drapeau qui indique l’état de
    cryptage du message : 1 signé, 2
    crypté, et 0 texte clair.

  • La version du moteur de routage
    fonctionnant sur le serveur local ou
    la version du serveur SMTP sur un
    serveur distant.

  • Le sujet du message, s’il est permis
    par les paramètres de propriétés du
    serveur. Le sujet est tronqué à  256
    octets si nécessaire.

  • Le nombre de destinataires.
  • L’adresse e-mail de l’envoyeur. Cette
    valeur est l’adresse principale de la
    boîte à  lettres d’origine, si on la
    connaît. Elle pourrait être en format
    X.400, SMTP ou DN (distinguished
    name), selon le transport qui a introduit
    le message.
  • Téléchargez gratuitement cette ressource

    Le Guide d’Orchestration du Parcours client

    Le Guide d’Orchestration du Parcours client

    Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

    Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010