> Tech > Formatage des mesures

Formatage des mesures

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le rapport de la figure 3 contient deux mesures, libellées en dollars US. Vous pouvez accomplir ce formatage en ouvrant la fenêtre Properties et en définissant la valeur c pour la propriété Format de la zone de texte Data. Néanmoins, la définition de cette propriété ne fonctionne pas si une

Formatage des mesures

mesure n’utilisant pas de devise, par exemple Unit Sales (unités vendues), est ajoutée à la requête.

Vous pouvez aisément ajouter Unit Sales à la chaîne de requête, comme le montre le listing 6, et la valeur Unit Sales s’affichera automatiquement dans la matrice à l’exécution, mais elle sera formatée en tant que devise au lieu d’un entier. Pour que la valeur s’affiche correctement, vous devez appliquer un formatage conditionnel. Heureusement, la propriété Format peut gérer une expression et vous pouvez utiliser la fonction IIF pour déterminer le nom de la mesure, puis renvoyer une mesure formatée correctement.

Par exemple, l’expression suivante vérifie le nom de la mesure :
=IIF(Fields!Measures_Measures Level.Value ="Store Sales","c",
IIF(Fields!Measures_MeasuresLevel .Value ="Store Cost","c",
IIF(Fields!Measures_MeasuresLevel .Value ="Unit Sales", "n0","n")))

Si le nom de la mesure est Store Cost ou Store Sales, l’expression retourne un c. Si la valeur est Unit Sales, l’expression retourne un n0. Pour toutes les autres mesures, l’expression retourne un n. L’exécution du rapport avec cette expression dans la propriété Format affiche les valeurs correctement, comme l’illustre la figure 4. Pour chaque nouvelle mesure qu’un utilisateur ajoute à la requête, vous pouvez ajouter une instruction IIF à l’expression afin de garantir le bon formatage.

Le formatage ne s’arrête pas là. Vous pouvez constater que les noms des mesures affichées dans les en-têtes de lignes sont identiques à ceux du nom de la mesure dans le cube. Si l’entreprise souhaitait modifier les noms, vous pourriez créer une expression dans la propriété Value de la zone de texte Row header, de nouveau avec l’instruction IIF, et l’expression retournerait un nom différent selon la mesure courante. Cet article a exploré quelques-unes des fonctionnalités puissantes supplémentaires de Reporting Services 2000 associé à Analysis Services.

Il met en exergue le fait que les requêtes MDX peuvent être modifiées selon les besoins et que les mesures peuvent être affichées sur les lignes. Par ailleurs, il illustre comment placer les valeurs réelles dans la dimension Product, laquelle est ensuite paramétrée, afin de conférer nettement plus de souplesse au rapport. N’hésitez pas à tester ces aspects et d’autres variations sur le thème MDX dès que vous aurez appris à ajouter des paramètres aux requêtes et à déplacer les mesures sur les lignes selon les besoins. Ces techniques conféreront une plus grande flexibilité à vos rapports, de sorte que les utilisateurs pourront aisément étudier leurs données d’analyse décisionnelle sous de nouveaux angles.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010