> Tech > Incroyable: un AS/400 qui parle!

Incroyable: un AS/400 qui parle!

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Martin Wilber
Cet utilitaire Java permettant à  un AS/400 de "prononcer" des informations sur le système via un PC, et peut de ce fait rendre service à  des utilisateurs malvoyants. Même si la plupart des programmeurs AS/400 ne l'admettent pas ouvertement, nombre d'entre eux parlent à  leur AS/400. Certes, la plupart du temps, il s'agit d'une conversation à  sens unique. Et si l'AS/400 était capable de répondre ? Non, ne craignez rien, IBM n'a pas encore développé d'AS/400 possédant les fonctions de synthèse vocale comme celles intégrées à  HAL, dans 2001 : L'Odyssée de l'espace. Cependant, IBM propose deux logiciels que l'on peut utiliser pour développer une application permettant à  un AS/400 de parler par le biais d'un PC équipé d'une carte son : Self Voicing Kit (SVK) for Java et AS/400 Toolbox for Java.

IBM propose deux logiciels que l'on peut utiliser pour développer une application permettant à  un AS/400 de parler par le biais d'un PC

Vous imaginez probablement immédiatement des applications intéressantes et amusantes générant des commentaires vocaux (telles qu'un programme qui pousserait l'AS/400 à  dire "A l'aide ! Je suis saturé !" lorsque l'utilisation CPU approche des 100%). Il n'empêche que les applications utilisant la voix peuvent également avoir un côté sérieux. En effet, plus de 112000 personnes sont légalement déclarées aveugles aux Etats-Unis. Ajouter la parole aux applications est un moyen efficace de rendre ces dernières plus accessibles aux malvoyants. Une application générant des paroles pourrait, par exemple, réciter les options disponibles sur un écran pour guider un utilisateur malvoyant, ou fournir des indications sur les résultats de la saisie par ce même utilisateur.

Les applications générant des paroles offrent plusieurs usages possibles. Les possibilités s'étendent des bornes interactives parlantes dans les centres commerciaux aux rapports d'exploitation destinés à  la hiérarchie d'une entreprise. D'autre part, on pourrait également, tout en restant chez soi, se connecter à  l'Internet via un ordinateur et recevoir, par le biais de l'AS/400 qui se trouve dans votre banque, le solde parlé de vos comptes courant et épargne ainsi que l'état de vos investissements.
Dans le présent article, je vous initie aux applications AS/400 utilisant la voix en décrivant un utilitaire Java que j'ai développé moi-même. Appelé Talk400, cet utilitaire récupère les chiffres se rapportant à  l'utilisation CPU et disques de l'AS/400, et les annonce oralement. On peut aisément étendre les techniques de programmation que j'utilise dans Talk400 à  des applications plus sophistiquées qui pourraient fournir des renseignements clients ou fournisseurs à  partir de systèmes d'entreprises.

Incroyable: un AS/400 qui parle!

Speech for Java et le kit de développement SVK d’IBM permettent tous deux d’ajouter
des fonctions de synthèse vocale aux applications Java.
L’outil de synthèse vocale que vous choisirez effectivement dépend du rôle et
des objectifs de l’application que vous comptez développer.

Speech for Java est une implémentation Windows 32 bits (Win32) de l’API Java Speech,
qui permet aux programmeurs Java de créer des synthétiseurs vocaux ainsi que des
outils de reconnaissance de la parole. Ces outils ont respectivement pour rôle
de générer de la parole en sortie et d’accepter de la parole en entrée sur les
plates-formes Win32 (Windows 95/98/NT par exemple). L’inconvénient de Speech for
Java est qu’il impose également, en plus, l’achat de ViaVoice d’IBM, un logiciel
conférant au PC des fonctions de synthèse et de reconnaissance vocales. ViaVoice
inclut un casque et d’autres éléments, tels qu’un outil additionnel de dictée
vocale destiné à  Microsoft Word.

SVK s’adresse à  des besoins différents. Il est en effet conçu pour être utilisé
conjointement avec une application existante ou une application en cours de développement,
pour évaluer le niveau d’implémentation de l’accessibilité Java (une caractéristique
Java qui permet d’intégrer des fonctionnalités destinées à  aider les utilisateurs
handicapés (par exemple, la parole) dans les applications. En fait, la version
de SVK actuellement disponible inclut Speech for Java et une version runtime de
ViaVoice 98 d’IBM (cette dernière fournit un sous-ensemble des fonctions du produit
ViaVoice complet) afin de fournir des fonctions multimédia de production de la
parole sur des plates-formes Win32. Speech for Java et SVK se chevauchent quelque
peu. Toutefois, SVK possède plus de fonctions, y compris plusieurs utilitaires
liés à  la parole dont un outil pour tester le niveau d’accessibilité des applications.
Pour sa part, Speech for Java est constitué uniquement de classes Java liées à 
la synthèse et à  la reconnaissance vocales.

Je possédais déjà  une copie de ViaVoice 98 d’IBM lorsque j’ai commencé à  tester
Speech for Java. Cependant, j’ai choisi d’écrire l’application Talk400 en utilisant
SVK parce que la copie runtime de ViaVoice 98 permet aux lecteurs de cet article
de tester des applications Java générant de la parole avant d’acheter le produit
complet. IBM offre gracieusement SVK aux développeurs pour les motiver à  créer
des applications Java accessibles, et leur fournir un outil (SVK Monitor) capable
d’ajouter des fonctions vocales aux applications. Si vous projetez de développer
une application Java commerciale utilisant une version runtime de ViaVoice, contactez
IBM pour obtenir des informations sur les licences d’exploitation du produit.

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010