> Tech > iNotes Web Access sur iSeries

iNotes Web Access sur iSeries

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

En principe, quand on installe Domino sur un serveur Windows, ce serveur est consacré à  l'exécution de Domino. La release par IBM du Dedicated Server for Domino (DSD, connu par les utilisateurs sous le nom de « bumblebee ») a banalisé l'utilisation de l'iSeries comme un serveur Domino dédié. En

iNotes Web Access sur iSeries

outre, des boîtes iSeries exécutent des
partitions multiples de Domino. Une
partition Domino peut fournir des services
de courrier et de calendrier, une
deuxième partition peut offrir une
base pour des applications Notes et
Domino, et une troisième peut offrir
SMTP (Simple Mail Transfer Protocol)
et des services anti-virus.

En raison de la tendance vers des
partitions ou charges de travail multiples,
les administrateurs Domino sur
iSeries doivent se méfier davantage de
quelques éléments sur la configuration
de plate-forme, susceptibles de nuire
aux performances. Ainsi, comme le
serveur iSeries est chargé de traiter la
plupart du traitement, la mémoire disponible
peut affecter la performance
d’iNotes Web Access – un environnement
avec tous les clients Notes a besoin
de plus de mémoire.

L’installation de Domino dans un
environnement partitionné définit un paramètre dans le fichier Notes.INI,
NFS_BUFFER_POOL_SIZE_MB. Au
stade Domino R5.0.4, ce paramètre est
de 300 Mo, quelle que soit la quantité
de mémoire disponible dans le pool de
stockage dans lequel Domino s’exécute.
Le pool buffer fournit une zone
de cache et est particulièrement important
pour l’indexation sur Domino.

Certains systèmes, petits ou
grands, n’apprécieront pas le pool buffer
à  300 Mo. Vous devrez donc adapter
sa taille aux exigences de votre système.
Faute de quoi, Domino déterminera
la taille d’après la quantité de mémoire
totale de l’iSeries, et pas de celle
du pool dans lequel Domino s’exécute.
Si un pool buffer est trop élevé sur un
petit système, d’autres services pourront
être frappés par la quantité de mémoire
que Domino consomme. A l’inverse,
si le pool buffer présente une
valeur trop basse, on risque de pénaliser
un système plus grand où Domino
pourrait profiter de plus de mémoire.

Pour bien régler la taille du pool
buffer, déterminez la quantité de mémoire
dans le pool où Domino s’exécute,
en principe pool 2, QBASE.
Vérifiez que le système fonctionne en
état régulier et que le job QPFRADJ
n’est pas en train de changer les tailles
du pool. Si plusieurs serveurs partitionnés
utilisent le pool, divisez la taille
du pool par le nombre de serveurs puis
multipliez par 3/8. Réglez les paramètres
NSF_BUFFER_POOL_SIZE_MB
sur ce nombre. (Notons que s’il s’agit
là  d’un réglage initial utile, cette méthode
risque de gaspiller de la mémoire.
Vous pouvez aussi songer à  utiliser
les statistiques de NSF_BUFFER
pour déterminer la taille du pool
NSF_BUFFER nécessaire pour chaque
serveur Domino.)

Pour déterminer le nombre de serveurs,
il ne faut pas compter *HTTPSETUP
comme tel. Il sert exclusivement à 
installer des serveurs Domino supplémentaires
par l’intermédiaire de l’interface
Web et ce n’est pas un serveur
Domino « réel ».

En octobre 2001, IBM a ajouté
iNotes Web Access à  son outil d’estimation de charge de travail. Cet outil aide
à  dimensionner correctement le modèle
iSeries et la configuration dont
vous aurez besoin si vous envisagez de
déployer iNotes Web Access sur votre
iSeries ou de migrer sur la plate-forme
iSeries. Vous trouverez le Workload
Estimator à  http://as400service.ibm.
com/estimator.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Grandir, se développer et piloter la croissance sont des enjeux majeurs pour les PME qui doivent sécuriser le quotidien pour s’engager vers demain. Découvrez, dans ce Guide infographique, les différents leviers qui vous permettront de consolider durablement votre développement.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010