> Tech > Installation de SSMA et des packs d’extension

Installation de SSMA et des packs d’extension

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L’installation de l’ensemble d’outils SSMA se déroule en deux temps. Il vous faut d’abord installer l’application principale sur un système disposant d’un accès aux serveurs de base de données source (Oracle) et de destination (SQL Server). Même si SSMA est gratuit, son utilisation nécessite une licence SQL Server.

Installation de SSMA et des packs d’extension

Les étapes de connexion, d’inscription et d’enregistrement concernant le fichier de licence sont très faciles. L’application SSMA principale utilise seulement 9 Mo d’espace disque et quelques minutes suffisent pour l’installer. Une fois l’application principale en place, il faut installer les packs d’extension sur les instances de serveur de base de données source et de destination. Des autorisations spécifiques sont requises sur les deux systèmes car les utilisateurs, les bases de données et d’autres objets associés doivent être créés.

Les administrateurs de base de données (DBA) ne distribuent pas facilement ces autorisations (pour des raisons de sécurité) et il vous faudra travailler avec eux pour créer un compte de connexion (login) disposant des autorisations suivantes : CONNECT, créer, saisir, déclencher et exécuter des procédures, ainsi que sélectionner des tables et des séquences. Cette partie du processus d’installation ne dure que quelques minutes si la connectivité et les autorisations ont été établies.

Dans SSMA 2.0, un ID utilisateur intitulé TEST_ PLATFORM est créé au niveau de l’instance Oracle, alors que l’instance SQL Server reçoit deux bases de données, SYSDB et TEST_PLATFORM_DB. Tous les objets dans SYSDB sont détenus par l’ID utilisateur ssma. SYSDB sert à simuler certaines fonctionnalités internes d’Oracle, notamment la gestion des exceptions, les packages, les séquences, les fonctions de date et la manipulation de chaînes.

Bien que SQL Server gère ses propres versions des packages, séquences et exceptions, SSMA utilise les simulations au cours de la conversion du code. Au bout du compte, c’est à l’utilisateur final de déterminer la méthode à déployer et à gérer. La base de données Test_Platform_ DB sert à tester les objets et données migrés à partir de l’instance Oracle et elle contient les scripts de test. Les appels de test concernant des objets dans l’instance Oracle et la destination SQL Server proviennent de cette base de données et ses objets sont détenus par l’ID utilisateur dbtest.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010