> Tech > Interrompre un job

Interrompre un job

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous ne pouvez interrompre un job qu’à trois conditions : si votre système est à même d’autoriser les interruptions, si le job a un état d’interruption qui permet les interruptions, et si le programme de sortie défini par l’utilisateur désiré est enregistré avec le point de sortie.

L’API

QWCJBITP exécutera un programme de sortie dans le thread initial d’un job spécifié. Le job qui appelle QWCJBITP et qui initie la requête d’interruption est appelé job source et le job interrompu est appelé job cible – le même job peut jouer les deux rôles : source et cible.

Les utilisateurs doivent posséder les droits appropriés sur le job cible et sur le programme de sortie qui s’exécute dans celui-ci. En outre, le profil utilisateur doit correspondre pour l’appelant de l’API et l’ID utilisateur du job pour le job cible. Si les profils utilisateur ne correspondent pas, l’appelant de l’API doit fonctionner sous un profil utilisateur possédant l’autorité spéciale Job Control (*JOBCTL). Quant à l’utilisateur qui interrompt le job, il doit posséder deux autorités : *USE sur les programmes appelés au moyen de cette interface et *EXECUTE sur la bibliothèque de programmes. Les programmes appelés par l’intermédiaire de cette interface n’hériteront pas de l’autorité du job source ou cible.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010