> Cloud > IT Innovation Forum : Oodrive vainqueur de la session Cloud Computing

IT Innovation Forum : Oodrive vainqueur de la session Cloud Computing

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 03 février 2015
email

Lors de la 5ème édition de l’IT Innovation Forum, IT Pro Magazine a eu le plaisir de remettre le prix de l’innovation Cloud à Oodrive, occasion de faire le point avec Edouard de Rémur, co-fondateur de l’entreprise.

IT Innovation Forum : Oodrive vainqueur de la session Cloud Computing

IT Pro : Quels sont les chiffres clefs d’Oodrive pour 2014 ?

Edouard de Rémur : En 2014, nous avons fini l’année à 32 millions de chiffre d’affaires avec une croissance qui tourne autour de 20% par an à la fois organique et par acquisitions. On a acheté la société Active Circle, pécialisée dans les solutions de stockage et d’archivage. Si l’on prend les clients de ma division [ndlr : moyennes et grosses entreprises], on a signé 300 nouveaux contrats dont certains sont des références significatives comme BNP, Air Liquide ou encore Kerig. A ce jour, nous sommes à 75% d’entreprises du CAC 40 qui sont clients actifs, soit pour un petit périmètre comme Kerig pour un conseil d’administration, soit pour un périmètre plus large comme Air Liquide avec environ 2000 utilisateurs.

Quelle est la solution que vous présentez sur cette édition d’IT Innovation Forum ?

Edouard de Rémur  : L’ADN d’Oodrive repose sur deux métiers : la sauvegarde du fichier – stockage, archivage ou sauvegarde – et le partage. Ce sont nos deux métiers historiques. Tous nos audits tournent autour du document. Dans ma division, les produits les plus vendus, 75% du chiffre d’affaires, concernent des solutions de partage de fichiers.

Il y a eu un dernier né issu d’un rachat en 2013, c’est la solution Airship. Ce n’est pas de la gestion de fichiers, c’est la première fois qu’on sort de notre métier historique, c’est un coup de cœur pour une technologie que l’on trouve hallucinante. Airship est un navigateur universel et permet depuis un seul navigateur d’activer les différents composants d’IE, de Firefox, de Chrome et bientôt de Safari. Il répond à des problématiques de compatibilité. Ainsi, dans tous les groupes français, quand vous migrez des versions de Windows par exemple, vous rencontrez des problématiques de compatibilité pour accéder aux applications. Certaines ne marchent que sur IE 6 ou IE7, d’autres sur Firefox 3 etc… Ou alors quand vous mettez à jour le navigateur web, quand vous les patchez, quand vous modifiez la version de Java, vous avez certains applicatifs auxquels vous ne pouvez plus accéder. Airship permet depuis un seul navigateur d’activer selon les applications, telle version d’IE avec telle version de Java. Sur la compta, je vais en IE 6, Java 7, sur la paye, je suis en IE 9, Java 12…

(((IMG7382)))

Plus aucun problème de compatibilité au sein des entreprises. C’est un premier besoin auquel Airship répond et cela touche quasiment toutes les PME et tous les grands groupes français. L’autre besoin concerne les départements de qualité puisque lorsque vous travaillez la qualité, votre métier est de tester des applicatifs web ou des sites web. Vous devez vérifier qu’ils sont compatibles avec les standards du marché, les 5 ou 6 dernières versions d’IE, de Safari, de Firefox ou Chrome. Pour tester, vous devez installer plusieurs VM sur votre poste pour pouvoir switcher d’une version à l’autre. Vous ne pouvez pas faire cohabiter plusieurs versions d’IE sur votre poste. Du coup, ça vous prend beaucoup de temps de switcher d’une VM à l’autre et consomme beaucoup de ressources sur votre poste alors qu’avec Airship, les techniciens qualité vont avoir un portefeuille d’une version d’IE, de Firefox, de Chrome et de Safari mis à disposition pour pouvoir faire des tests depuis une seule session. Un gain de temps phénoménal !

Quelques grands comptes l’utilisent déjà, nous avons déjà fait un déploiement de 25 000 licences dans un grand groupe de distribution française et, aujourd’hui , une centaine de POC sont en cours auprès de grosses PME et de grands groupes parce que tout le monde est concerné par cette problématique.

C’est un navigateur avec une table de correspondance qui va être gérée par l’IT. C’est transparent pour  l’utilisateur final, le navigateur active différents compléments selon la direction choisie. Du coup, il n’y a plus aucun problème de compatibilité.

Quelle est la stratégie future d’Oodrive ?

Edouard de Rémur  : Accentuer notre compétence sur la gestion de fichier en mode cloud ou en mode hybride est essentiel,  parce que de plus en plus de clients veulent à la fois un stockage local et une application dans le cloud. L’hybride devient un axe important. Pousser au maximum la sécurité également. On travaille de plus en plus avec des secteurs sensibles, militaire, défense, banques,  assurances et conseils d’administration donc la sécurité devient un enjeu majeur.

On a récemment mis en place des solutions HSM, ce sont des boîtiers de sécurité utilisés par les banques pour s’assurer que les décryptages soient bien sécurisés dans une place forte où seul le client peut accéder. Même si l’ensemble du cloud Oodrive était corrompu, on ne pourrait pas accéder aux clefs de décryptage puisqu’elles sont physiquement scellées dans un boîtier où le client va venir lui –même générer cette clef dans nos différentes zones d’hébergement.

Ensuite, continuer la lancée sur le vertical, être plus proche des besoins utilisateurs. Maintenant, si on regarde au niveau macro, on est en train de répliquer les succès français dans différents pays. L’année dernière on a ouvert deux bureaux, à Munich et à Sao Paulo. On avait déjà des bureaux à Madrid, Genève, Bruxelles, on espère en ouvrir un bientôt à Hong Kong. Et ce, à la fois pour apporter du soutien local à nos clients internationaux qui utilisent nos produits dans différents pays, et en même temps pour conquérir des marchés répondant à la stratégie Oodrive, qui cherchent des solution premium et non low-cost, qui veulent beaucoup de sécurité et qui apprécient que ce soit un éditeur français et pas américain.    

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide Server & Data center

Le Guide Server & Data center

Le Nouveau Guide Atlassian Server & Data center liste les meilleures pratiques et solutions pour libérer le potentiel de toutes les équipes. Découvrez, pas à pas, comment fluidifier l’organisation, accentuer la communication et la collaboration. Plus de 100 000 entreprises dans le monde, comme Coca Cola, Visa ou BMW utilisent des produits de gestion des services, de communication en temps réel, de partage et de création de contenu et de suivi de projets d'Atlassian pour gagner en efficacité, notamment Jira Software, Confluence, Crowd, Trello, Bitbucket, Jira ServiceDesk et Bamboo. Découvrez les meilleures pratiques.

Cloud - Par Tristan Karache - Publié le 03 février 2015