> Tech > Keynectis multiplie les certifications de sa signature électronique

Keynectis multiplie les certifications de sa signature électronique

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 02 décembre 2010
email

L'année a été faste en termes de qualifications.

En 2010, Keynectis a obtenu les qualifications RGS aux niveaux 2 et 3 étoiles et ETSI TS-101456 (certificat qualifié au niveau européen) pour sa gamme de produits d’authentification et de signature électronique BtoB, K.Sign.

Keynectis multiplie les certifications de sa signature électronique

Afin de permettre leur utilisation dans les applications du monde financier (SEPA, EBICS) les certificats Keynectis de la gamme K.Sign ont également été référencés par le CFONB (Comité Français d’Organisation et de Normalisation Bancaire) dans le cadre de la Politique d’Acceptation Commune (PAC).

Grâce à ces qualifications et aux partenariats signés avec les principaux éditeurs d’outil de traitement de document (Microsoft Office, Adobe Acrobat), la gamme K.Sign offre donc aujourd’hui une couverture fonctionnelle avec :

  • L’accès aux applications d’e-administration (authentification et signature) grâce à la qualification RGS
  • L’accès aux applications de cash management (EBICS), en partenariat avec les éditeurs de logiciels de gestion comptable
  • La signature électronique avec présomption de fiabilité en France (RGS***) et en Europe (Qualified Signature)
  • L’horodatage, bénéficiant de plus d’une reconnaissance native dans Adobe Reader et Microsoft Office 2010
  • La vérification temps réel de la validité des certificats (OCSP)
  • La reconnaissance native des signatures dans Adobe Reader, Microsoft Office, Open Office V3
  • L’authentification en ligne (RGS** multi-usage)
  • Le parapheur électronique multi-format (XML, PDF, Office) et multi plates-formes (PC, Mac)

« La signature électronique est à la fois intéressante et difficile à appréhender pour les entreprises, c’est pourquoi elles attendent des solutions simples, claires et qui marchent dans tous les cas d’usage courant, avec un niveau de reconnaissance équivalent à la signature manuscrite », explique Thibault de Valroger, Directeur Marketing & Business Development de Keynectis.

Plus d’informations : Keynectis
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 02 décembre 2010