> Tech > L’application a-t-elle besoin d’un profil puissant ?

L’application a-t-elle besoin d’un profil puissant ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La méthode d'autorisation que j'ai décrite implique que les développeurs créent un profil d'application avec peu ou pas de droits spéciaux. Mais que se passe-t-il quand l'application a besoin d'utiliser une fonction OS/400 qui nécessite, par exemple, l'autorité spéciale *IOSYSCFG ou *ALLOBJ ? Dans ces cas, vous devez adopter un

profil
puissant ou l’obtenir par permutation.
Si vous utilisez l’autorité adoptée, le
meilleur moyen consiste à  créer un
programme qui n’effectue que les actions
qui nécessitent l’autorité supplémentaire,
puis retourne immédiatement.
Si vous permutez des profils,
appelez le programme, procédez à  la
permutation, effectuez les fonctions
requises, repermutez vers l’utilisateur
original et libérez les handles des profils
afin qu’on ne puisse plus les utiliser
à  nouveau. Là  aussi, assurez-vous que
la rétro-permutation fait bien partie de
la routine de traitement des erreurs du
programme.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT