> Tech > L’utilitaire Dsquery

L’utilitaire Dsquery

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous pouvez utiliser deux nouveaux utilitaires ligne de commande pour extraire des informations sur huit objets AD Windows 2003 : sites, subnets, serveurs, ordinateurs, OU, groupes, utilisateurs et contacts. Dsquery est destiné à  des recherches plus larges et il accepte le caractère astérisque (*) comme un joker pour rechercher tous

L’utilitaire Dsquery

les objets répondant à  un certain critère.
Dsget est plus spécifique : on l’utilisera
pour visualiser les propriétés
d’un certain objet dans le répertoire.
La figure 2 montre la syntaxe de
Dsquery avec les paramètres les plus
courants et leurs valeurs possibles.
Pour le premier paramètre de Dsquery,
vous pouvez préciser un noeud de départ
pour la recherche ; forestroot,
pour utiliser le GC, ou domainroot
(par défaut) pour démarrer à  la racine
du domaine auquel vous êtes connecté.
Le paramètre -scope définit la
profondeur de la recherche : subtree
(par défaut) explore les sous-arbres
sous le noeud de départ, onelevel n’explore
aucun subtree et base n’explore
que l’objet indiqué dans StartNode. Le
paramètre -filter permet de spécifier
un filtre de requête LDAP (Lightweight
Directory Access Protocol) si vous ne
voulez extraire qu’un objet ou attribut
spécifique. Un exemple de filtre de recherche
valide est (&(objectCategory=
Person)(sn=smith*)). Le paramètre
-attr ne renvoie que les attributs
indiqués dans AttributeList et le paramètre
-attrs-only n’affiche que les attributs
présents, pas leurs valeurs. Le paramètre -l renvoie les résultats en
format liste au lieu du format table par
défaut.
Ainsi, si vous avez une implémentation
AD étendue avec de nombreux
subnets, vous pourriez utiliser la commande
Dsquery suivante pour rechercher
un subnet spécifique sans explorer
toutes les définitions subnet dans la
console MMC Active Directory Sites
and Services :

dsquery * sn=subnets,cn=sites,
cn=configuration,dc=bigtex,
dc=net -scope subtree

Dsquery renverrait les résultats
que montre la figure 3.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010