> Tech > La chasse aux mystérieux « mangeurs » de disques !

La chasse aux mystérieux « mangeurs » de disques !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Je me trouvais récemment sur un site System i qui avait un nouvel administrateur. En travaillant sur le système, j’ai constaté que le message « Serious Storage Condition Exists » avait été envoyé à la file d’attente de messages QSYSOPR. Ce message indique une baisse inquiétante de l’espace disque disponible.

La chasse aux mystérieux « mangeurs » de disques !

J’ai essayé de voir ce que nous pourrions supprimer, mais je n’ai rien trouvé qui puisse fournir une réduction notable.

On était à 97 % de remplissage sur un système limité à 88 Go de disque. Alors que je lui montrais comment utiliser PDM, nous avons examiné le contenu de quelques bibliothèques pour y trouver les éléments habituels. Puis nous avons regardé une bibliothèque qui appartenait à un système d’horloge et de compte-rendu d’heures : en plein dans le mille ! La bibliothèque présentait une flopée de fichiers save, chacun d’environ 200 Mo. En voulant obtenir la taille cumulée de la bibliothèque, j’ai fait un DSPLIBLIB(THELIBRARY) OUTPUT(* PRINT), qui imprime la taille totale de la bibliothèque en bas du rapport.

Ce dernier a montré un total de 38 Go de fichiers save dans cette bibliothèque. En fait, ces fichiers save inutiles accaparaient jusqu’à 43 % de l’espace disque. Il semble qu’un sous-traitant avait travaillé sur l’application horloge, puis avait disparu. Le flux de jobs batch bimensuel effectuait un SAVLIB vers un fichier save chaque fois que le système de compte-rendu des heures s’exécutait. Je présume que les fichiers save étaient destinés à tester et à redémarrer la session batch en cas de problèmes. Mais les commandes SAVLIB n’avaient jamais été supprimées et aucune routine de purge n’avait fait le ménage.

Deux années de fichiers save accumulés ! Bien que j’aie examiné les récepteurs de journaux, qui sont les habituels coupables, j’ai appris une leçon utile : vérifier les fichiers save ! Pour obtenir la liste de tous les fichiers save présents sur votre système, utilisez la commande WRKF FILE(*ALL/*ALL) FILEATR(SAVF)

Souvent, les fichiers save de la bibliothèque QGPL peuvent être des fichiers save PTF qui ont été commandés à IBM. Une fois le PTF chargé, vous n’aurez plus besoin de garder les fichiers save. J’aurais aussi pu résoudre ce problème particulier en examinant l’espace disque utilisé par les profils utilisateur. Vous pouvez utiliser la commande DSPUSRPRF *ALL sur un fichier de sortie et interroger le fichier de sortie pour prendre connaissance de l’ID utilisateur et de l’espace disque utilisé : DSPUSRPRF USRPRF(*ALL) + TYPE(*BASIC) + OUTPUT(*OUTFILE) + OUTFILE(QTEM/MYFILE)

Ensuite, interrogez le fichier pour les champs : • UPUPRF User Profile Name • UPMXSU Storage used
– Dan Riehl

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010