> Tech > La ligne d’arrivée

La ligne d’arrivée

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Après avoir traité tous les serveurs spécifiés, ExBPA analyse les données collectées, par rapport aux règles et aux indicateurs de meilleures pratiques dans exbpa. config.xml. Il en résulte plusieurs rapports prédéfinis, que vous pourrez visualiser, exporter ou imprimer. Le plus utile d’entre eux est la Critical Issues List, que montre

La ligne d’arrivée

la figure 4. On y trouve tous les points sensibles que, selon Microsoft, vous devriez examiner pour avoir une organisation Exchange bien gérée. Si vous sélectionnez le lien Tell me more about this issue and how to resolve it d’un sujet signalé, ExBPA tentera de se connecter à microsoft.com pour obtenir davantage d’informations. Si aucune connexion n’est disponible, ExBPA vous dirigera vers son fichier d’aide.

Certains des problèmes signalés sont faciles à résoudre, voire s’avèrent non critiques. Ainsi, ExBPA considère qu’un serveur offline est une situation critique. C’est exact si quelqu’un a installé un serveur Exchange puis l’a arrêté sans l’enlever de l’organisation. En revanche, un serveur peut tout simplement se retrouver offline pour la maintenance ou pour une autre bonne raison. Le problème Global outgoing l’exploitation size, que l’on voit dans le répertoire de la figure 4, peut être critique si votre organisation a des connexions de faible capacité. Dans un tel cas, un message de 50 Mo pourrait rapidement ralentir considérablement le trafic des messages. En revanche, si vos serveurs sont tous connectés avec des liaisons haute capacité ou si les utilisateurs ont vraiment besoin d’envoyer des pièces jointes volumineuses, vous pourriez avoir une bonne raison d’autoriser l’envoi de messages d’une telle taille. ExBPA marquera le problème NIC is DHCP enabled si vous utilisez DHCP pour allouer des adresses IP aux serveurs Exchange. Microsoft admet cette pratique mais la déconseille parce qu’elle peut poser des problèmes de routage si l’on ne gère pas très soigneusement les locations IP. Cela dit, DHCP est un mécanisme approprié pour gérer les adresses IP pour les serveurs dans certains cas. Ces exemples soulignent le fait que vous devez interpréter les rapports d’ExBPA avant d’intervenir sur un problème signalé.

Le rapport Detailed View – Full Issues List, illustré figure 5, est un autre rapport utile. On le voit, il donne des informations sur les attributs clé de l’organisation, y compris l’environnement AD, le nombre de serveurs et de boîtes à lettres, les connecteurs présents et les stockages de boîtes à lettres. On peut approfondir certains de ces domaines pour obtenir encore plus de détails et le comparer à ce que l’on sait de l’environnement. Ce procédé est souvent très instructif et vous découvrirez probablement des choses à propos d’Exchange ou de votre organisation que vous auriez eu beaucoup de mal à trouver avec ESM (Exchange System Manager). ExBPA fournit un rapport encore plus détaillé, utile pour les équipes qui doivent analyser certains problèmes encore plus profondément.

ExBPA stocke ses données de sortie comme fichiers XML dans le sous-répertoire \exbpa sous le répertoire racine \documents and settings sur la station de travail ExBPA. L’outil stocke également les fichiers log qui indiquent la progression de l’analyse, ainsi que les éventuelles erreurs rencontrées par ExBPA (comme le fait de ne pas pouvoir contacter un serveur Exchange). Vous pouvez visualiser les données XML pour avoir une idée du genre de requêtes que ExBPA adresse pour construire sa vue de l’organisation. (Par exemple, les données que l’on voit figure 6 révèlent que la station de travail ExBPA, HPQNETDC9, est un système biprocesseur avec 512 Mo de RAM.) Ces fichiers XML peuvent être très gros. Ainsi, une exploration de toute l’organisation de production HP engendre un fichier dépassant les 500 Mo.

ExBPA offre un moyen d’import/export de ses rapports XML. Dans une organisation distribuée, on peut, par exemple, charger de la validation des meilleures pratiques, les administrateurs de chaque groupe administratif Exchange et leur demander d’envoyer des copies des rapports à un lieu central, où toutes les données pourront être examinées. Vous pouvez aussi fournir des copies des rapports de votre organisation à un consultant externe, qui pourra les charger et procéder à un examen ou un audit de votre environnement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010