> Tech > La sauvegarde

La sauvegarde

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La sauvegarde des données Exchange est un des points importants en termes de sécurité. Mais la véritable question ne réside pas uniquement dans le fait de définir le mode et la fréquence des sauvegardes, mais avant tout, il s’agit de savoir quelle doit être la stratégie de récupération. Dans certaines

entreprise, il n’est en aucun cas question de récupérer de manière individuelle le contenu d’une boîte aux lettres, la seule opération de sauvegarde, et donc de restauration, se situe au niveau de chacune des bases Exchange. Pour d’autres entreprise, il faut que la stratégie mise en place permette de récupérer le contenu global d’une boîte aux lettres, et même uniquement un document dans certains cas. Le second critère important derrière cette capacité à restaurer des données est la notion de délai pour rétablir le service auprès de l’utilisateur ou du groupe d’utilisateurs. Il existe plusieurs solutions en fonction des contraintes imposées. Commençons par le cas le plus simple, la sauvegarde et la restauration au niveau des bases. Une base Exchange n’est pas uniquement constituée du fichier ayant l’extension .edb, mais de l’ensemble des fichiers .edb, plus les fichiers .stm associés aux fichiers de transactions logs ayant l’extension .log. C’est donc la totalité de ces fichiers dont il faut disposer pour avoir une sauvegarde de la totalité des informations d’une base qui pourra ainsi être cohérente. Le rôle de ces différents fichiers a été décrit dans le tableau 1. La sauvegarde des fichiers de la base Exchange peut être effectuée en mode on-line ou offline.
Pour effectuer une sauvegarde en mode on-line, il est nécessaire de disposer d’un agent spécifique pour ce type d’opération au sein de son outil de sauvegarde. Cet agent pourra avoir été optimisé pour apporter différents niveaux de fonctionnalités au niveau de la sauvegarde en ligne, comme par exemple la sauvegarde au niveau des boîtes et des documents, mais aussi pour l’utilisation des technologies d’image de volumes (VSS) disponibles sous Windows 2003 et qui permettent une accélération des processus de sauvegarde. Pour faciliter la résolution de certains problèmes comme l’intégrité d’une base par exemple, il est indispensable de disposer d’une sauvegarde régulière effectuée en mode déconnecté (off-line). Cette solution de sauvegarde mensuelle par exemple facilitera l’utilisation de certains outils de réparation de la base tels que ESEUTIL et ISINTEG par exemple.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010