> Tech > La simple conversion de fichiers logiques en index MAX1TB n’améliorera pas les performances

La simple conversion de fichiers logiques en index MAX1TB n’améliorera pas les performances

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Utiliser les index base de données MAX1TB

Pour obtenir de bonnes performances base de données lorsque de multiples jobs simultanés effectuent des opérations de mise à  jour, de suppression et/ou d'ajout au même fichier physique, il faut créer ou modifier les fichiers logiques en utilisant le paramètre ACCPTHSIZ(*MAX1TB)

La simple conversion de fichiers logiques en index MAX1TB n’améliorera pas les performances

des commandes CRTLF (Create Logical File) et CRTPF
(Create Physical File). Les fichiers logiques créés et modifiés ainsi utilisent
des index à  quatre octets.

La simple conversion de fichiers logiques en index MAX1TB n’améliorera pas les
performances. Mais elle garantit un minimum de conflits entre les fichiers logiques
et améliore le traitement quand les fichiers sont modifiés (via une mise à  jour/ajout/suppression
d’enregistrements, par exemple) dans un environnement à  jobs multiples et simultanés.

Les améliorations de traitement résultent des algorithmes « niveaux de verrouillage »
des fonctions de la base de données. Lorsque de multiples jobs doivent mettre
à  jour un fichier logique utilisant un index à  trois octets, tout conflit pour
le fichier demande un verrouillage (ou noeud) au niveau le plus haut de l’index.
Ce qui signifie que si plusieurs jobs ont chacun besoin du contrôle exclusif d’un
enregistrement différent dans l’index (pour une opération d’ajout ou de suppression),
un seul job à  la fois peut avoir le contrôle.

Ce goulot d’étranglement limite physiquement le débit et peut entraîner en permanence
une utilisation non optimisé du système. Si on essaie d’utiliser le multitraitement
symétrique (SMP) sur un système sans convertir aux index MAX1TB, l’amélioration
souhaitée n’est sûrement pas obtenue.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT