> Tech > La solution technique de Microsoft

La solution technique de Microsoft

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Mis en ligne le 23/03/2005 - Publié en Mai 2004

Dans un environnement AS/400 iSeries de plus en plus ouvert vers l'extérieur, aux clients, partenaires, fournisseurs, comment connecter efficacement les collaborateurs aux applications, les applications aux applications et autres systèmes informatiques, indépendamment du lieu, des technologies et des langages ? Microsoft et Unilog Management proposent aux entreprises les outils et la méthodologie nécessaires pour les aider à  faciliter cette intégration et à  pérenniser davantage leur patrimoine AS/400 ...

Pour répondre à  tous ces enjeux,
Microsoft propose une architecture
construite sur trois briques majeures :

  • Host Integration Server (HIS) :
    Véritable brique de communication
    entre l’AS/400 iSeries et les environnements
    Microsoft, ce serveur se comporte
    comme un connecteur bidirectionnel
    au niveau des données mais
    aussi au niveau des services. Grâce à  la
    technologie Windows Initiated Process
    (WIP), HIS permet l’appel de programme
    Host depuis un environnement
    Windows avec retour asynchrone
    sans avoir à  utiliser MQSeries. Quant à 
    la technologie Host Initiated Process
    (HIP), elle permet à  un programme
    host d’appeler un composant Windows
    comme s’il s’agissait d’un composant
    host. Deux technologies offertes
    via le composant « Transaction
    Integrator. » HIS offre par ailleurs une
    synchronisation automatisée et bidirectionnelle
    de données entre les
    bases DB2 et SQL Server et permet une
    consolidation des données AS/400 vers
    des bases SQL Server.

  • .NET Framework : Cette plateforme
    technologique utilisée pour le
    développement et l’exécution d’applications
    est destinée à  accroître la productivité
    des équipes via la mise à  disposition
    d’un jeu d’interfaces. Le mode
    de développement privilégie la notion
    de « réutilisabilité » que ce soit au niveau
    de l’invocation de services ou de
    l’activation d’Architectures Orientées
    Services (SOA) urbanisées.

  • BizTalk Server : Composant de
    l’architecture .NET, il joue le rôle de
    plate-forme fédératrice des échanges
    et d’orchestration des processus
    d’entreprise. Ce serveur pilote et trace
    tous les échanges de données, en interne
    comme en externe, avec tout
    type de partenaire distant. Il permet
    par ailleurs la modélisation, l’implémentation,
    l’exécution et le suivi des
    processus d’échange de données et
    d’appel de services.

Côté architecture technique, la
mise en oeuvre de ces solutions se traduit
par le déploiement sur un serveur
.NET du .NET Framework, de BizTalk
Server, de Host Integration Server, et
d’un client HIS/HIP sur l’AS400.
L’impact sur l’AS/400 est donc faible. La
réalisation des mécanismes d’échanges
s’opère ensuite depuis Visual
Studio .NET, l’environnement de développement
unifié de Microsoft qui permet
d’accélérer la productivité de réalisation
grâce à  des fonctions de :

  • Remontée graphique des structures
    de données Cobol dans l’environnement
    .NET facilitant l’accès aux données
    et les transformations de données
    inter-environnement.

  • Aide à  l’activation de SOA grâce à  la
    publication de règles métier dans
    l’AS/400, accessibles sous forme de
    Services Web

  • Revamping d’applications Cobol, RPG
    et de transactions sous forme de
    Services Web.
    – Jonction transparente des appels HIS
    avec les autres technologies d’intégration,
    au sein de processus d’entreprises
    BizTalk Server.

Les technologies de Microsoft répondent
donc parfaitement aux enjeux
d’intégration, de flexibilité et d’homogénéité
du système d’information
éclaté puisqu’elles sont capables d’assurer
de manière totalement transparente
les échanges de données bi directionnels
entre les environnements
AS/400 iSeries et Microsoft, d’accélérer
la productivité de réalisation de ces
échanges, mais aussi, de piloter efficacement
les processus d’échanges pour
en faciliter l’exploitation fonctionnelle
et technique.
Des technologies qui permettent
également de normaliser les technologies
d’échanges à  l’échelle de l’entreprise
et de fournir un levier d’homogénéisation
du patrimoine informatique.
L’existant est par ailleurs préservé
grâce à  la prise en compte via un modèle
de déploiement approprié, des
spécificités locales à  appliquer aux processus
et données. En un mot, elles
permettent de s’intégrer sans se montrer
intrusif au niveau du système d’information.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010