> Tech > Le Delegation of Control Wizard

Le Delegation of Control Wizard

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Il est bon de connaître l'existence des boîtes de dialogue ACL Editor, tout comme la fonctionnalité de l'onglet Effective Permissions. Mais je vous déconseille d'utiliser ces boîtes de dialogue pour instaurer la délégation. Leur granularité est telle que des erreurs bénignes peuvent facilement entraîner des catastrophes.
Le Delegation of Control

Wizard masque la complexité
de la modification ACL. Pour lancer le wizard, faites un clic
droit sur un conteneur majeur (site, domaine, OU, par
exemple) et choisissez Delegation Control. D’autres objets
AD (utilisateurs, groupes, par exemple) n’offrent pas l’option
Delegation Control. Vous pourriez légitimement supposer
que tous les objets AD ont des ACL et, par conséquent,
supportent la délégation. Pourtant, il n’est pas judicieux de
modifier les ACL sur des objets feuille individuels dans AD.
De telles modifications deviendraient incontrôlables et seraient
difficiles à  documenter, à  analyser et à  dépanner. Je recommande
d’utiliser des conteneurs comme points de délégation
puis de laisser l’héritage ACL modifier les ACL des
objets dans ces conteneurs. Microsoft encourage cette pratique
en affichant l’option Delegation Control sur un petit
nombre de conteneurs majeurs seulement.
En utilisant l’option Delegation Control à  partir d’un
conteneur, vous spécifiez automatiquement le domaine de la
délégation. Le wizard vous demande de préciser

  • à  qui vous essayez de donner le contrôle. Spécifiez cette
    entité en ajoutant des principaux de sécurité, spécifiquement
    le groupe administratif qui représente le rôle. La figure
    3 montre l’écran du wizard dans lequel vous ajoutez
    ces principaux de sécurité.

  • le type de contrôle que devraient avoir les principaux de sécurité. Observez que le wizard utilise le mot task, comme
    le montre la figure 4. Vous pouvez choisir dans une liste de
    ce que le wizard considère comme des tâches courantes,
    ou bien créer une tâche personnalisée. Votre définition des
    tâches courantes diffèrera probablement de ces défauts.
    Mais comme vous le verrez dans un moment, vous pouvez
    personnaliser le Delegation of Control Wizard pour afficher
    des tâches qui vous sont familières.

On voit donc que même le wizard observe la meilleure
pratique : une mise en oeuvre de haut en bas : Tâche, Rôle,
Domaine. Une fois que vous avez spécifié ces trois composants
de délégation, le wizard modifie l’ACL sur le conteneur
en conséquence.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010