> Tech > Le module logique d’affichage (ou « view)

Le module logique d’affichage (ou « view)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans cet exemple, je travaille avec un programme à écran passif. La logique d’affichage est simple : elle accepte des paramètres pour les divers éléments que l’utilisateur peut modifier, ainsi que des indicateurs qui représentent les diverses fonctions que l’utilisateur peut demander. La figure 8 démontre une routine servant à

Le module logique d’affichage (ou « view)

afficher un écran qui demande un numéro de client.

La liste des paramètres pour affichage devrait être suffisamment générale pour pouvoir s’appliquer à différents types d’interfaces utilisateur. Dans ce cas, j’utilise un écran passif, donc en appuyant sur F3 et F10, respectivement, on définit les paramètres Exit et Add. Cependant, dans une application GUI, les touches de fonction pourraient céder la place à des boutons OK, Add et Cancel. Dans un programme batch, ces fonctions pourraient être contrôlées par une logique de programme supplémentaire. L’essentiel est que votre interface de procédure reste suffisamment générique pour pouvoir utiliser la même liste de paramètres pour d’autres modules « view ».

Je ne montre qu’une partie du code pour le module d’affichage mais vous pouvez télécharger les versions complètes du code source de cet article sur le Club abonnés.

Téléchargez cette ressource

Etude « RSE 2023 » avec Atos et EcoAct

Etude « RSE 2023 » avec Atos et EcoAct

La réglementation qui oblige désormais les entreprises à agir vertueusement envers le climat, va se renforcer pour évaluer les efforts et la communication de leurs actions et leur suivi. L’enquête d’Atos vise à déterminer la connaissance des entreprises sur les réglementations et les obligations qui leur incombent. Voici 10 questions qui vous permettront de faire un état des lieux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010