> Tech > Le stockage

Le stockage

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

En matière de stockage, il est indéniable que les besoins des entreprises ne cesseront de s'accroître régulièrement au-delà  du stockage disponible. Quels que soient vos besoins en espace disque actuels, il y a de fortes chances pour que, d'ici un ou deux ans ils soient encore plus grands. Que vous

Le stockage

recherchiez un OS capable
d’évoluer sans problème avec vos besoins grandissants ou que vous vouliez créer
un grand sous-système de stockage, Microsoft a amélioré Windows 2000 pour répondre
à  ces impératifs.

En matière de stockage, les besoins des entreprises ne cesseront de s’accroître
régulièrement au-delà  du stockage disponible

L’un des facteurs clés de l’évolutivité du stockage de Windows 2000 est l’ajout
de reparse points à  NTFS. Les reparse points sont des objets NTFS spéciaux
qui demandent à  Windows 2000 d’exécuter la fonction de système de fichier étendu
lorsque l’OS les rencontre. Une requête peut renvoyer des objets NTFS soit directement,
soit grâce à  une série de pilotes de systèmes de fichiers, comme sur la figure
1.
Les administrateurs peuvent implémenter cette fonctionnalité étendue via un pilote
de système de fichier installable possédant une étiquette correspondant au reparse
point. Microsoft a inclus les reparse points pour permettre aux éditeurs tiers
d’étendre les fonctions de Windows 2000, ainsi que deux nouvelles fonctions d’évolutivité
de Windows 2000 utilisant les reparse points – NTFS Volume Mount Point et Remote
Storage Service (RSS).

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui arrive à  un ordinateur sous NT 4.0 lorsque
vous essayez d’ajouter plus de disques et de volumes au système qu’il n’y a de
lettres dans l’alphabet ? Dans un serveur NT 4.0 chaque volume doit avoir une
lettre d’unité unique et une fois la lettre Z atteinte, il n’y a plus d’issue.
J’espère que vous ne vous êtes jamais retrouvé à  cours de lettres d’unités, mais
dans les systèmes d’entreprise, certaines grandes implémentations de stockage
risquent fort d’avoir besoin d’une bonne douzaine de lettres en plus. C’est pour
résoudre ce problème que Microsoft a développé le NTFS Volume Mount Point.

Un NTFS Volume Mount Point est un objet reparse point qui indique au système de
fichiers de monter un volume pour répondre à  la demande d’un utilisateur à  un
endroit spécifique de la structure du système de fichiers. Supposons que vous
ayez un serveur avec six lecteurs de CD-ROM installés. Chacun d’eux représente
un volume et, avec NT, prend une lettre d’unité. Pour partager ces volumes avec
votre parc d’utilisateurs, vous devez créer six partages séparés : un pour chacune
des lettres d’unité affectées aux CD-ROM. Windows 2000 permet de définir un répertoire
dans un volume NTFS existant baptisé C:\cdroms, puis des sous-répertoires tels
que cdrom1, cdrom2 etc. et de placer dans chacun d’eux un NTFS Volume Mount Point
indiquant à  l’OS de monter le volume de CD-ROM approprié pour l’utilisateur et
de retourner le résultat demandé, comme sur la figure 2. Cette capacité est une
fonction bienvenue pour les administrateurs qui approchent de la lettre limite
sur un serveur NT et ont besoin d’ajouter encore de la capacité de stockage.

Il est également possible d’ajouter une capacité de stockage supplémentaire en
créant un Volume Mount Point NTFS et en le dirigeant vers un nouveau volume, au
lieu d’ajouter une nouvelle unité au système et, éventuellement, une autre lettre
d’unité. Comme l’extension d’un volume set dans NT 4.0 revient exactement à  ajouter
une nouvelle unité, ce ne sera probablement pas la meilleure option pour les systèmes
de stockage à  grande échelle.

Le Remote Storage Service n’est autre que la mise en oeuvre par Microsoft
du HSM (Hierarchical Storage Management)

La seconde fonction d’évolutivité due aux reparse points est la RSS, qui n’est
autre que la mise en oeuvre par Microsoft du HSM (Hierarchical Storage Management).
RSS permet à  Windows 2000 de déplacer automatiquement les données anciennes des
volumes de stockage primaires (c’est-à -dire les volumes en ligne) vers des supports
secondaires, tels que supports optiques ou supports à  bandes (supports dits  »
near-line « ).

Grâce à  la possibilité de définir des paramètres (par exemple des intervalles
de temps) pour indiquer à  Windows 2000 à  quel moment déplacer les données, l’OS
trouvera automatiquement les données extérieures à  ces paramètres et les déplacera
de la zone de stockage primaire vers une zone de stockage near-line prédéfinie.
Pour marquer les fichiers et les répertoires supprimés, Windows 2000 placera ensuite
un reparse point de stockage distant à  l’ancien emplacement des fichiers lui permettant
de rechercher les données dans le stockage near-line.

Supposons que vous gériez un réseau Windows 2000 pour un agent de change. Les
règlements de la Commission des Opérations de Bourse obligent à  conserver des
copies de toutes les données transactionnelles pendant 7 ans. Vous pouvez utiliser
RSS pour faire migrer par Windows 2000 les données antérieures à  telle ou telle
date spécifique, des grappes de disques primaires vers des supports secondaires,
afin de garder en ligne les données de la totalité des 7 années. Lorsque les utilisateurs
auront besoin d’accéder aux données remontant à  cinq ans auparavant, ils n’auront
qu’à  naviguer à  travers l’arborescence de répertoires de leur système.
Lorsque Windows 2000 rencontrera un reparse point de stockage distant, il obéira
aux instructions de celui-ci pour extraire le fichier du support secondaire et
renvoyer les données aux utilisateurs. Ce processus est transparent pour les utilisateurs
et se déroule sans l’intervention de personnel de support direct pour faire monter
une ancienne bande de sauvegarde de transactions. Pour les grandes applications
de stockage, RSS est un plus bienvenu dont bénéficie Windows 2000.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010