> Tech > Le XML B-to-C

Le XML B-to-C

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le commerce électronique n'est autre que l'achat et la vente de marchandises ou de services par des entreprises et des consommateurs sur l'Internet. Dans le commerce électronique B-to-C (Business top Customer: vente au grand public), XML permet des recherches plus rapides et plus précises sur le Web, télécharge automatiquement le

Le XML B-to-C

contenu désiré et étend le e-commerce à  de nouveaux périphériques, comme par
exemple les téléphones cellulaires.

Amazon.com prévoit d’utiliser XML comme point de vente frontal pour pratiquement
tous les fournisseurs et les fabricants décidant d’offrir leurs marchandises sur
le Web. En août 1998, la société a racheté Junglee, qui possède un moteur de recherche
XML également capable de rechercher du HTML et de le convertir en XML, ce qui
facilite la migration au e-commerce XML.
Amazon n’a pas encore annoncé ses projets définitifs, mais pourrait fort bien
utiliser ce moteur de recherche pour élargir la gamme de produits disponible sur
son site Web
. Lorsque les consommateurs visiteront le site Amazon, Junglee sera également
à  même de rechercher sur tous les autres sites Web les mêmes étiquettes XML ou
des mots voisins en format HTML. Si un précédent utilisateur a déjà  recherché
les mêmes étiquettes auparavant, les résultats seront déjà  stockés sur le site
Amazon, ce qui facilitera les recherches.

Avec l’outil d’Amazon, un consommateur peut, par exemple, faire une recherche
d’hôtels sur le Web à  partir de l’emplacement physique du fournisseur (Lyon, France),
de la catégorie de produits (hébergement en hôtel), des attributs propres à  la
catégorie (date de séjour, accès à  la TV par câble) et du prix (moins de 400F
la nuit).
Amazon conserve les profils des clients contenant des informations sur les cartes
de crédit et les cartes bancaires, l’identité et l’authentification et, grâce
à  XML, pourra stocker et envoyer ces informations aux commerçants pour éviter
au consommateur de refaire la saisie sur chaque site. Dans ce monde à  venir, les
commerçants AS/400 voulant passer par Amazon pour vendre leurs produits devront
se résoudre aussi à  décrire leurs produits et à  accepter les informations sur
les profils des clients en format XML.

Grâce à  une application XML de webMethods baptisée WIDL (Web Interface Definition
Language), les transactions Web interactives peuvent être automatisées par lots.
WIDL permet de créer des agents intelligents capables de rechercher et d’interagir
avec le Web sans browser, en chaînant le résultat d’un programme WIDL à  un autre
programme, en entrée, et en assurant la reprise en cas d’erreur. Un site peut
faire gagner du temps aux consommateurs grâce aux programmes d’automatisation
du Web.

CDF (Channel Definition Format) de Microsoft a été l’une des premières initiatives
commerciales XML. Accompagnant le navigateur Internet Explorer 4.0 de Microsoft,
CDF permet aux utilisateurs de s’abonner à  des canaux Web contenant des informations
qui les intéressent.
Au fur et à  mesure de leur mise à  jour, ces informations sont automatiquement
téléchargées vers les abonnés, ce qui accélère la livraison d’informations personnalisées.
Les sites Web AS/400 peuvent utiliser le scripting et les cookies côté serveur
pour permettre aux abonnés de customiser des canaux afin de recevoir des informations
personnelles et de cibler des préférences.

XML permet à  tout un ensemble de nouveaux périphériques d’interagir avec des applications
interactives comme celles qui tournent sur l’AS/400. Tout comme DDS décrit les
données échangées entre un programme AS/400 et un terminal 5250, les étiquettes
XML permettent de décrire le style de données et d’affichage échangé entre les
programmes AS/400 et ces nouveaux périphériques.

Le WAP (Wireless Access Protocol) Forum par exemple, est une association comptant
parmi ses membres Nokia, Ericsson, 3Com, Sun, IBM et Microsoft. Son WML (Wireless
Markup Language) est un langage XML permettant de définir le contenu et l’interface
utilisateur des périphériques à  bande étroite, notamment les téléphones cellulaires
et les pagers. Il exploite au maximum les petits écrans et permet de naviguer
facilement d’une seule main et sans clavier complet, avec, malgré tout, la capacité
d’évoluer jusqu’à  la taille des écrans graphiques de certains modèles de téléphones
récents.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010