> Tech > L’entreprise à l’ère de La transformation numérique

L’entreprise à l’ère de La transformation numérique

Tech - Par Tristan Karache - Publié le 01 juillet 2015
email

L’IT est en perpétuel renouvellement. L’e-commerce, les logiciels ou la manière de communiquer entre les informations n’ont plus les mêmes facettes aujourd’hui. La transformation numérique est en cours.

L’entreprise à l’ère de La transformation numérique

Retour sur le sujet avec Bassem Asseh, Directeur France chez Alfresco qui connaît bien le secteur de l’ESM, la gestion de contenu et la gestion électronique de documents. Une expérience conseil côté client, vendeur et éditeur…

Mutation de l’entreprise et de ses chaînes de valeur

Au-delà des premiers systèmes ERP, et d’une époque où tout se réalisait en silos, les entreprises ont profité d’une petite révolution, l’e-commerce avec la possibilité d’atteindre des clients finaux par le biais d’internet. Comme le précise Bassem Asseh,  « historiquement, la chaîne de valeur était linéaire, on passait par les achats d’un certain nombre de matières premières, on les transformait, on les packageait puis on les mettait à disposition d’un client ».  Aujourd’hui, « dans cette logique de transformation numérique, on se situe plutôt sur un cercle vertueux qui permet à l’entreprise et ses partenaires de concevoir quelque chose, le commercialiser, le client l’utilise et remonte un certain nombre d’informations améliorant la conception d’une nouvelle version du produit, et ainsi de suite ».  Le retour d’informations grâce en grande partie à la démocratisation d’Internet et de ses outils alimente en continu la phase de conception d’un service, d’un logiciel, d’un serveur. En s’appuyant sur cette métaphore du cercle vertueux, les feedbacks permettent de mettre en place rapidement de nouvelles versions de produits répondant mieux aux problématiques du consommateur/client.

On peut même parler de « LA » transformation numérique dans la mesure où c’est l’ensemble de l’entreprise et de son organisation, des unités, des branches, des métiers qui doivent avoir une dimension numérique. Au 21e siècle, il est impossible d’imaginer une entreprise sans la moindre part de numérique dans la fabrication d’un produit, sa conception, ses ressources humaines… Les entreprises ont étendu leurs activités à l’aide de cette transformation numérique. « Le cas d’Amazon en est un des exemples les plus frappants, la société qui est une chaîne de distribution de biens repose sur un logiciel de reconnaissance d’adresses avec l’envoi à partir d’un entrepôt le plus proche du client. Des puissances de calcul ont été utilisées pour pouvoir alimenter cette chaîne logistique et un service tout nouveau a été créé. »

Et les PME/PTE dans tout ça…

Pour cette transformation numérique, le premier élément auquel on est amené à penser est le coût qu’il implique. Pour les PME et TPE, on aurait tendance à croire que le gouffre qui les sépare des grands comptes ne va faire que s’agrandir… Bassem Asseh avance que « cette transformation est plutôt une opportunité pour les entreprises de petite ou taille moyenne dans la mesure où la plupart du temps les grands groupes ont déjà des systèmes d’information datant parfois de 15 ou 20 ans et étant en silos, il est difficile de les faire communiquer ». Les PME et TPE font preuve d’agilité et embrassent pleinement le monde du numérique. Grâce à cette transformation, les entreprises intermédiaires gagnent en réactivité. En effet, sur un même segment de marché, en se réinventant au son du diapason digital, la PME gagnera du temps grâce à de nouvelles générations de logiciels ou autres pour développer ses produits, services et ainsi remporter de nouveaux contrats. « Cette opportunité qu’offre la transformation numérique des entreprises ou de l’économie en général, peut être l’occasion pour des entreprises intermédiaires de faire de la concurrence aux grands comptes. »

Alfresco à la base de la communication

Et d’ajouter, « Alfresco permet de gérer la connaissance, et dans une transformation, on crée la connaissance pour les ingénieurs, les salariés, les partenaires externes, les clients ». Se tourner vers une plateforme ouverte permettant la gestion de documents de toutes sortes entre les partenaires et l’entreprise, le tout en parfaite sécurité, est primordial.

Le principe simple et l’application dans le cloud sont des avantages. Grâce à un système de synchronisation, il est possible de partager des contenus même sensibles au delà du firewall et bénéficier d’une communication étendue avec ses partenaires. « L’idée est de partager la connaissance en interne, mais la transformation numérique signifie aussi qu’il faut être capable d’échanger avec son écosystème, Alfresco le permet également par le biais de cet ECM hybride, capacité d’avoir du contenu qui soit géré à la fois à l’intérieur du firewall et de l’autre côté.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

La cyber-assurance en 10 recommandations

La cyber-assurance en 10 recommandations

Toutes les entreprises sont, désormais, confrontées au cyber-risque. Alors, comment gérer et optimiser au mieux la gestion de ce risque qui est devenu bien plus qu’un enjeu de gouvernance. Découvrez les 10 recommandations clés dans ce dossier SMART DSI.

Tech - Par Tristan Karache - Publié le 01 juillet 2015