> Sécurité > Les 4 vulnérabilités des Clouds publics

Les 4 vulnérabilités des Clouds publics

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 26 août 2019
email

Accès non autorisés, interfaces non sécurisées, erreurs de configuration .... deviennent les plus importantes vulnérabilités du Cloud public. Que retenir pour 2019 ?

Les 4 vulnérabilités des Clouds publics

Découvrons quels sont les défis des équipes de sécurité d’entreprise pour protéger les données, systèmes et services dans le Cloud public.

Pour la majorité des entreprises, leurs instances dans le Cloud public n’ont pas été piratées (54 %), mais 25 % ne savent pas si elles ont été victime d’une faille de sécurité dans le Cloud et 15 % confirment avoir subi un incident de sécurité dans le Cloud Click To Tweet

 

Voici les conclusions du Rapport de sécurité du Cloud 2019 :

 

  • Les quatre principales vulnérabilités du Cloud public

Les principales vulnérabilités sont les accès non autorisés au Cloud (42 %), les interfaces non sécurisées (42 %), les erreurs de configuration du Cloud (40 %) et les détournements de comptes (39 %).

 

  • Les principaux problèmes de sécurité liés au Cloud

Les équipes de sécurité sont confrontées à un manque de visibilité sur la sécurité et la conformité de l’infrastructure dans le Cloud (67 % ). La définition de politiques de sécurité cohérentes entre les environnements dans le Cloud et sur site, et le manque de personnel de sécurité qualifié sont en troisième position (31 %).

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Multi Cloud

5 clés de supervision Multi Cloud

A l’heure du Software Defined Everything (SDx) la conception et l’exploitation de logiciels sont plus complexes que jamais, ce nouvel eBook décrit les éléments clés à prendre en compte lors de la transition vers les technologies, les plates-formes et les éléments logiciels modernes afin de tirer tout le potentiel des solutions Multi cloud d'entreprise.

  • Les outils de sécurité existants ne sont pas conçus pour les Clouds publics

66 % déclarent que les solutions de sécurité traditionnelles ne fonctionnaient pas du tout ou ne fournissaient que des fonctionnalités limitées dans le Cloud.

 

  • Les problèmes de sécurité empêchent l’adoption du Cloud

Voici les principaux obstacles à l’adoption du Cloud public : la sécurité des données (29 %), le risque de compromission (28 %), les problèmes de conformité (26 %) et le manque d'expérience et de personnel de sécurité qualifié (26 %) Click To Tweet

 

 

Source Rapport de sécurité du Cloud 2019 – CheckPoint  printemps 2019 – 674 professionnels de la cybersécurité et de l’informatique

 

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 26 août 2019