> Tech > Les bizarreries du profil dans Regback

Les bizarreries du profil dans Regback

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Regback.exe est l'un des outils les plus utiles du Kit de ressources Windows NT Server 4.0 ; mais il est un peu bizarre, notamment quand il traite la partie profil de l'utilisateur du Registre (c'est-à -dire la sous-clé HKEY_CURRENT_USER) pendant une sauvegarde du Registre. Pendant l'exécution regback.exe affiche chacun des fichiers

Les bizarreries du profil dans Regback

ruches du Registre qu’il est en train de sauvegarder (par exemple SOFTWARE,
SYSTEM, SECURITY). Mais il affiche aussi en permanence un message signalant qu’il
n’a pas pu sauvegarder une ruche liée au fichier ntuser.dat, celui qui correspond
au profil de l’utilisateur dans le Registre, et qu’il faut donc le sauvegarder
manuellement. (La Figure A montre cette séquence de messages).

Si vous n’utilisez pas de profils errants, que NT copie automatiquement dans un
endroit central d’un serveur de réseau, il est nécessaire de sauvegarder la partie
profil de l’utilisateur du Registre pour préserver les paramètres de votre profil
d’utilisateur. Ne vous laissez pas intimider par la recommandation de sauvegarder
manuellement le fichier ntuser.dat.
Cette sauvegarde est très simple. Il suffit de cliquer avec le bouton droit de
la souris sur le bouton de commande qui se trouve dans le coin supérieur gauche
d’une fenêtre d’invite de commande et d’utiliser les fonctions Edition, Marquer
et Edition, Copier dans le menu déroulant qui s’affiche. Il est possible également
de configurer les propriétés de la fenêtre d’invite de commande afin d’utiliser
la fonction QuickEdit, qui permet d’utiliser la souris pour sélectionner, copier
et coller du texte dans une fenêtre de texte.
Copiez la ligne d’exemple indiquée par le message de regback.exe (c’est-à -dire
regback filename you choose users S-1-5-21-36516332-637091160-1803697834-1001),
insérez le nom de fichier que vous voulez donner (par exemple ntuser.dat), puis
collez cette ligne au curseur. Microsoft finira bien, espérons-le, par mettre
à  jour regback.exe pour traiter automatiquement cette étape ; en attendant, cette
méthode vous permettra de sauvegarder votre profil d’utilisateur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010