> Tech > Les Cellules calculées

Les Cellules calculées

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La fonctionnalité de Cellules Calculées n’est présente que pour les versions Enterprise et Developper Edition de MS Analysis Services. Cette fonctionnalité est sans doute la moins utilisée par les utilisateurs du moteur OLAP de Microsoft, pourtant les cellules calculées s’avèrent extrêmement puissantes dans la modélisation des problématiques métiers les plus

complexes, notamment pour la réalisation d’application financières (Consolidation Budgétaires …). Par ailleurs, les cellules calculées dispose d’un atout non négligeable : pouvoir être exécutées de manière itérative tout en ayant accès aux valeurs obtenues lors des itérations précédentes.

Là encore, mieux que de long discours, nous allons utiliser un exemple. L’idée est que vous compreniez le principe général des cellules calculées, vous pourrez ainsi les incorporer à vos propres réalisations avec MS Analysis Services.

Nous continuons sur l’exemple précédent, mais cette fois nous allons placer l’axe des périodes en ligne.

Vous devriez obtenir le tableau suivant (cf Figure 6).

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de données associées à 1998. Nous allons utiliser une cellule calculée pour y remédier. Imaginons par exemple, que nous prévoyons une hausse de 20% des résultats pour 1998.

L’idée avec la Cellule calculée est de définir une tranche du cube sur lequel va s’appliquer le Calcul. La cellule calculée va simplifier grandement l’écriture du calcul par rapport à un membre calculé classique. En effet, la tranche du cube est le plus souvent définit par l’intermédiaire d’une interface graphique ce qui évite de recourir à une imbrication de commandes « IIF ». Nous verrons par ailleurs que les cellules calculées recèlent d’autres trésors tout à fait intéressants.

Revenons donc à notre calcul prévisionnel pour 1998 basé sur l’augmentation de 20% des chiffres obtenus en 1997.

Nous allons ajouter une cellule calculée, par l’intermédiaire de l’éditeur de cube et nous laisser guider par l’assistant de création de cellules calculées. (Figure 7)

Etape 1 : Définition de la tranche du cube sur lequel s’applique le calcul Le premier écran permet de définir la tranche du cube sur lequel doit s’appliquer le calcul.

En ce qui nous concerne, nous souhaitons associer le calcul sur tous les descendants du membre 1998 de la dimension Time.

Vous devez obtenir un écran similaire à la figure 8. Appuyez sur le bouton Suivant (Next), l’écran suivant permet d’affiner la tranche de cube si nécessaire. Voir Figure 9.

Nous n’en avons pas besoin ici, nous allons donc à nouveau appuyer sur le bouton suivant (Next).

Etape 2 : Définir le calcul lui-même

Il nous faut maintenant définir le calcul en tant que tel. Pour simuler une augmentation de 20% des chiffres obtenus en 1997 pour chaque période de 1998, il suffit de d’entrer le calcul MDX :

(ParallelPeriod([Time].[Year],1,Time.currentmember))* 1.2)

Comme spécifié dans la figure 10.

Terminez l’assistant en nommant la cellule calculée « Chiffres 1998 ». Vous devriez obtenir un écran similaire à la figure 11.

Comme vous pouvez le constater les cellules de 1998 sont maintenant remplies.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010