> Tech > Les initiatives B-to-C émergentes

Les initiatives B-to-C émergentes

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

OTP (Open Trading Protocol) est une initiative XML englobant plusieurs technologies de e-commerce pour leur permettre d'interopérer. Son objectif est de constituer une infrastructure dominante de commerce de détail online, avec des équivalents électroniques des méthodes commerciales familières sur papier facilitant le commerce de détail. L'OTP utilise XML pour décrire

Les initiatives B-to-C émergentes

la structure et le contenu des messages
traitant les offres de vente, les engagements d’achat, le paiement, le transfert
de marchandises et de services, la livraison, les reçus et la résolution des problèmes.
Les principaux membres de l’OTP sont Hewlett-Packard (HP), AT&T, MasterCard, Sun
et Wells Fargo.

CheckFree, Intuit et Microsoft ont créé le standard XML OFX (Open Financial Exchange)
pour standardiser le format des données financières permettant de contrôler les
transactions des comptes, les paiements par cartes de crédit, les transferts de
courtage et de fonds électroniques. Les utilisateurs de CheckFree, Intuit Quicken
et Microsoft Money peuvent intégrer à  leurs comptes les informations provenant
de banques, de conseillers financiers, d’offices de l’administration et de commerçants.
Par exemple, E*Trade, le courtier online, permet aux clients de télécharger leurs
transactions de courtage dans Quicken ou Money grâce à  OFX.

Au printemps 1999, l’IFX (Interactive Financial Exchange Forum) a proposé la spécification
IFX pour développer et étendre OFX. Celle-ci permet aux institutions financières
de prendre en charge leurs clients avec un large éventail de périphériques. Dépassant
les navigateurs standards, ces périphériques, en étendant l’accès aux VRU (Voice
Response Units), assurent des capacités de traitement des données aux services
de banque par téléphone, aux guichets automatiques (DAB) et aux périphériques
portatifs, tels que les assistants personnels (PDA) et les téléphones mobiles.

Il existe d’autres initiatives intéressantes encore du côté des consommateurs.
Ainsi, TalkML et SmartX. Le premier, mis au point par les laboratoires de HP,
est un projet XML expérimental visant à  faciliter la création de sites Web pouvant
être accédés par les navigateurs actuels ou les browsers vocaux en cours d’expérimentation.
Les marchés ciblés sont les centres d’appel, les téléphones, et les périphériques
mobiles trop petits pour des affichages décents. Pour les centres d’appel, TalkML
ajoute la reconnaissance vocale aux systèmes à  clavier actuels et permet, par
ailleurs, aux utilisateurs de téléphones de choisir entre la saisie de données
vocale ou manuelle.

SmartX est un framework complet pour développer des applications de cartes à  mémoire.
Il repose sur SML (SmartX Markup Language), langage XML permettant de décrire
les données et les processus des applications de cartes à  mémoire. C’est Gemplus,
l’un des leaders dans ce domaine, qui a conçu et développé SmartX en étroite collaboration
avec des développeurs d’applications externes. Lors de l’annonce de SmartX au
mois de juin dernier, IBM et Microsoft ont tous deux fermement soutenu ce framework.

L’objectif de l’initiative de l’industrie CommerceNet est d’accélérer l’adoption
de XML à  la fois dans le commerce électronique de vente au grand public (B-to-C)
et interentreprises (B-to-B). CommerceNet regroupe plus de 500 membres, dont IBM,
HP, EDS, Microsoft et Intel, qui développent des exemples et des démonstrations
et exposent leurs applications. CommerceNet a trois projets stratégiques, à  savoir
: catalogues XML et DTD, iMarkets et XML/EDI.

Les catalogues XML et les DTD définissent la syntaxe des descriptions XML. CommerceNet
sert de bibliothèque ou de gisement pour stocker et localiser les définitions
XML.  » IMarket  » est le nom forgé par CommerceNet pour décrire sa propre vision
de l’Internet comme marché global. L’organisation sert de catalyseur pour la création
des iMarkets en promouvant une plate-forme architecturale commune, en démarrant
de nouveaux marchés verticaux et en concevant des institutions sociales et légales
essentielles. Le projet XML/EDI vise à  moderniser l’EDI traditionnel par une approche
XML (voir détails ci-après).

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010