Better Software avec Bechtle Software
> Sécurité > Les machines nous rendent plus humains, et même surhumains !

Les machines nous rendent plus humains, et même surhumains !

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 31 mai 2018
email

Dans les comics revient un thème récurrent, voyant des individus lambda revêtir un exosquelette et se transformer instantanément en superhéros. Pour prendre un exemple bien connu, Iron Man enfile son armure pour se doter de super pouvoirs et combattre ses ennemis. Matthieu de Montvallon, Directeur Technique chez ServiceNow partage son expertise.

Les machines nous rendent plus humains, et même surhumains !

Bien qu’Iron Man soit un personnage de fiction, la métaphore est bien réelle. Aujourd’hui la technologie peut augmenter les capacités des êtres humains ordinaires, pour nous permettre d’accomplir des choses que nous n’aurions jamais imaginées. Au 19ème siècle, personne n’a jamais envisagé des voitures roulant à 130 km/h sur l’autoroute, et encore moins sans conducteur. C’est une forme d’automatisation qui confère des superpouvoirs à des gens comme vous et moi.

Je vois aussi des évolutions similaires dans la cybersécurité. Nous sommes dans une phase de transition, où ce ne sont plus des chercheurs isolés qui travaillent sur les tests de pénétration et la détection d’anomalies, mais des équipes qui s’appuient sur de l’automatisation pour optimiser les processus de sécurité. C’est certes différent mais ce n’en est pas moins passionnant.

 

Le moment de gloire de l’automatisation

 

L’automatisation connaît son moment de gloire dans les conférences TED et à Davos. Elle a été l’un des principaux thèmes du World Economic Forum (WEF) cette année, où des économistes, des chefs d’entreprise et des responsables politiques ont tenté de résoudre la quadrature du cercle à propos des futurs changements qu’apportera l’automatisation.

L’automatisation va vraisemblablement d’abord se traduire par des améliorations progressives dans les secteurs les plus divers. Un récent rapport du WEF révèle que nous vivons une « révolution de la reconversion professionnelle », où l’innovation technologique modifie les domaines de compétences de tous types d’employés. En conséquence, ces progrès graduels sont appelés à engendrer des gains massifs d’efficacité.

Ces changements sont clairement une bonne chose. Lorsque la technologie fonctionne bien (comme dans le cas des progrès de l’automobile au cours des 100 dernières années), elle profite à ceux qui l’utilisent. Par exemple aujourd’hui, les logiciels performants et les moteurs de workflows automatisés y contribuent largement.

 

La technologie et le déficit de compétences dans la cybersécurité

 

L’automatisation transforme d’ores et déjà la protection des entreprises.

Selon le National Institute for Cybersecurity Education, rattaché au Département américain du Commerce, nous sommes confrontés à une pénurie de personnel dans la cybersécurité. C’est ainsi qu’aux Etats-Unis, on dénombre environ 2,6 postes vacants pour chaque professionnel de la cybersécurité actuellement en poste.

Le ratio est même pire dans certaines régions, où les candidats ne sont tout simplement pas assez nombreux pour pourvoir les postes vacants d’ingénieurs dans les domaines de la sécurité et des réseaux.

En conséquence, les entreprises peinent à recruter et conserver des professionnels de la cybersécurité dans un contexte de très forte concurrence. C’est là que l’automatisation des processus prend tout son sens en aidant les équipes en place à gagner en efficacité.

L’automatisation des processus aide les équipes à se focaliser rapidement sur les événements critiques. Elle libère également de la bande passante pour permettre de traiter plus tôt les questions importantes, de sorte que les analystes en sécurité soient disponibles lorsqu’un véritable problème survient.

Dans une collaboration réussie, les machines et les êtres humains jouent de concert. Les premières se chargeant des tâches fastidieuses, répétitives et chronophages tandis que les seconds prennent le rôle du chef d’orchestre, supervisant les machines et les fruits de l’automatisation de manière totalement inédite.

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

La technologie au service de l’être humain

 

Pour les équipes de sécurité, ce n’est pas un problème de contenu mais plutôt de contexte. Ces équipes disposent d’une quantité d’informations et de données qu’elles n’auraient jamais osé imaginer mais n’ont pas assez de temps dans une journée pour les traiter toutes. Elles sont donc dans l’incapacité de déterminer les éléments qui comptent le plus pour leur entreprise.

A titre d’exemple des superpouvoirs que nous donne plus ou moins l’automatisation, l’investigation des incidents de sécurité est typiquement un processus long et fastidieux. Elle implique de copier-coller des éléments tels que des adresses IP, des hashs de malwares et des URL dans de multiples systèmes pour en apprendre plus à leur sujet, afin de déterminer si l’incident est réel et comment le traiter. Tout ce travail peut être automatisé de sorte que l’analyste en sécurité n’ait plus qu’à visualiser les résultats de l’investigation puis à prendre une décision sur la marche à suivre.

En conséquence les équipes de sécurité peuvent consacrer moins de temps à un travail ingrat et davantage à prendre des décisions pour résoudre le problème. Pour un secteur souffrant d’un déficit massif de compétences, c’est la solution pour faire de vos collaborateurs existants des surhommes.

 

L’intuition de l’automatisation

 

Les utilisateurs ne sont pas des machines. Qu’il s’agisse d’équipes de sécurité ou de simples consommateurs, ils comprennent intuitivement les possibilités de la technologie. Si cette dernière leur parle vraiment, ils la prendront à cœur et l’adopteront dans leur quotidien..

Avec l’arrivée sur le marché de nouveaux équipements et outils, les utilisateurs vont nouer des liens organiques avec ceux qui correspondent le mieux à leurs besoins et à leur personnalité. Ensuite ils trouveront des moyens d’utiliser ces technologies pour donner naissance à des nouveaux types de workflows ou même des processus entièrement revisités.

Pensez à la manière dont les utilisateurs interagissent avec leur Google Home ou leur iPhone : les bonnes technologies nous parlent.

L’automobile, ce parfait exemple de l’automatisation, a radicalement changé son environnement. Alors que les utilisateurs raisonnaient encore en termes de chevaux et de trains, un nouveau monde se créait tout autour d’eux.

De nos jours, l’automatisation revient à rendre des tâches existantes plus rapides, plus efficaces, plus économiques et plus fiables. En matière de cybersécurité et dans d’autres domaines, elle crée un autre nouveau monde autour de nous. Le processus automatisé d’investigation des incidents n’est qu’un début mais il permet déjà de donner aux équipes de sécurité débordées des pouvoirs surhumains pour relever les défis concrets de la protection de leur entreprise.

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 31 mai 2018