> Mobilité > Finance : définir des stratégies digitales proactives

Finance : définir des stratégies digitales proactives

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 18 janvier 2019
email

L’ambition numérique est là mais attention au gaspillage sur les projets numériques au cours des 12 prochains mois ! Il faut évaluer et se recentrer sur les projets

Finance : définir des stratégies digitales proactives

Un plan bien défini

Malgré des dépenses supérieures aux autres industries, les organisations financières peinent à atteindre les objectifs numériques. L’impératif digital est là, mais l’industrie financière, en cours de transformation numérique, a dépensé 42 millions de dollars au cours de la période se terminant en juillet 2018 et dépensera

  • 45 millions supplémentaires à venir dans les 12 prochains mois

Les entreprises de services financiers ne tiennent pas leurs promesses

Les projet numériques sont retardés, réduits ou échouent (88% - Industrie des services financiers) Cliquez pour tweeter

 

Sans plan défini, le gaspillage augmente

  • Pour 26 % des sociétés de services financiers, la transformation numérique = tâche insurmontable
  • Pour 58 %, la fixation sur le numérique accroit le risque de se lancer dans des projets mal conçus qui ne seront pas livrés

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Se libérer des technologies existantes

Pour 66 %, les innovations orientées «  client » restent l’objectif N° 1 de la transformation numérique.

Or, les Directeurs informatiques de l’industrie des services financiers ne parviennent pas à livrer les projets à temps ou conformément à leur portée initiale Cliquez pour tweeter

28 % adoptent les nouvelles technologies de bases de données très lentement, en raison de la dépendance envers les anciennes bases de données.

 

Source Couchbase

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 18 janvier 2019