> Mobilité > Finance : définir des stratégies digitales proactives

Finance : définir des stratégies digitales proactives

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 18 janvier 2019
email

L’ambition numérique est là mais attention au gaspillage sur les projets numériques au cours des 12 prochains mois ! Il faut évaluer et se recentrer sur les projets

Finance : définir des stratégies digitales proactives

Un plan bien défini

Malgré des dépenses supérieures aux autres industries, les organisations financières peinent à atteindre les objectifs numériques. L’impératif digital est là, mais l’industrie financière, en cours de transformation numérique, a dépensé 42 millions de dollars au cours de la période se terminant en juillet 2018 et dépensera

  • 45 millions supplémentaires à venir dans les 12 prochains mois

Les entreprises de services financiers ne tiennent pas leurs promesses

Les projet numériques sont retardés, réduits ou échouent (88% - Industrie des services financiers) Cliquez pour tweeter

 

Sans plan défini, le gaspillage augmente

  • Pour 26 % des sociétés de services financiers, la transformation numérique = tâche insurmontable
  • Pour 58 %, la fixation sur le numérique accroit le risque de se lancer dans des projets mal conçus qui ne seront pas livrés

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Grandir, se développer et piloter la croissance sont des enjeux majeurs pour les PME qui doivent sécuriser le quotidien pour s’engager vers demain. Découvrez, dans ce Guide infographique, les différents leviers qui vous permettront de consolider durablement votre développement.

Se libérer des technologies existantes

Pour 66 %, les innovations orientées «  client » restent l’objectif N° 1 de la transformation numérique.

Or, les Directeurs informatiques de l’industrie des services financiers ne parviennent pas à livrer les projets à temps ou conformément à leur portée initiale Cliquez pour tweeter

28 % adoptent les nouvelles technologies de bases de données très lentement, en raison de la dépendance envers les anciennes bases de données.

 

Source Couchbase

Mobilité - Par Sabine Terrey - Publié le 18 janvier 2019

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT