> Tech > Les problèmes d’état

Les problèmes d’état

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Considérons une situation dans laquelle un problème s'est produit. Dans la sous-fenêtre Etat de la figure 1, le serveur QEMEA-DC1 affiche l'état Inconnu. Ceci ne signifie pas que le serveur soit arrêté, mais plutôt que l'ESM n'a pas réussi à  établir une connexion avec QEMEA-DC1, lors de sa dernière tentative

pour
envoyer un message vers le serveur. La connexion réseau peut très bien faire passer
un ping au serveur cible et tous les services Exchange Server peuvent très bien
tourner, mais l’ESM n’a tout simplement pas pu transmettre le message. L’explication
peut être très simple, par exemple un réseau temporairement saturé, auquel cas
l’état du serveur retournera rapidement à  Disponible.



En revanche si l’état du serveur indique Inaccessible, le problème signalé est
plus grave. Dans ce cas, l’ESM n’a absolument pas pu contacter le serveur et ne
peut pas vérifier si Exchange Server tourne. La figure 7 montre que l’état de
QEMEA-DC1 est Inaccessible et que le problème a affecté l’état des autres serveurs.
Les serveurs QEMEA-ES0 et QEMEA-ES1 ont signalé avoir atteint une longueur de
file d’attente critique et un RGC n’est pas disponible, puisque QEMEA-ES0 est
la tête de pont locale. Il est intéressant de constater que son RGC homologue
est toujours disponible, puisque le Groupe de routage France peut toujours envoyer
des messages à  un serveur du groupe de routage local.



Lorsque l’état d’un serveur est Inconnu ou Inaccessible, tandis que la liaison
réseau est disponible et que le serveur semble tourner normalement, la source
du problème peut être l’un des facteurs suivants.



Problèmes avec le service System Attendant. Le service System
Attendant est le composant Exchange 2000 responsable des activités d’administration.
Aucun service ne peut démarrer sans lui et tous les services lui fournissent des
informations. Le service assure en outre le traitement en arrière-plan, comme,
par exemple, l’exécution de requêtes LDAP (Lightweight Directory Access Protocol)
pour créer des listes d’adresses et opérer la synchronisation avec la métabase
Microsoft IIS. Exchange Server ne peut pas fonctionner si le System Attendant
ne fonctionne pas.



Problèmes avec le service Microsoft Exchange Routing Engine.
Lorsque le moteur de routage ne tourne pas, les informations d’état sur les connecteurs
et les files d’attente ne sont pas disponibles. La défaillance de ce service également
tous les messages entrant et sortant dans le serveur. Il est donc crucial pour
le système de messagerie.



Problèmes avec le service WMI. Windows Management Instrumentation,
qui a fait son apparition dans Windows 2000, est un mécanisme standard permettant
aux applications et aux services système de rapporter des informations d’état,
grâce à  des prestataires (composants logiciels qui collectent les données des
applications sous la forme de rapports bien définis). La surveillance des applications
peut alors collecter des données provenant de sources multiples et d’établir des
rapports Par exemple, ExchangeRoutingTableProvider collecte des informations sur
l’état des connecteurs provenant de la Link State Table du moteur de routage,
alors qu’ExchangeClusterProvider recueille l’état des serveurs. L’ESM utilise
aussi les prestataires WMI d’Exchange Server à  d’autres fins. Il recueille des
informations sur les messages en file d’attente à  partir du prestataire ExchangeQueue.



Par défaut, tous les serveurs Windows 2000 supportent les services Win2K Server
Terminal Services. Le moyen le plus facile de confirmer que ces services tournent
consiste par conséquent à  se connecter au serveur cible et à  démarrer la console
Services dans Programmes, Outils d’administration, Services.



Problèmes avec les paramètres de surveillance. La surveillance
des paramètres peut très bien aboutir à  ce que l’ESM signale trop de conditions
d’erreur. Pour obtenir des informations sur le serveur qui signale un problème,
sélectionnez et cliquez à  droite sur le serveur dans la sous-fenêtre Etat et sélectionnez
Propriétés dans le menu contextuel. La boîte de dialogue des propriétés qui s’affiche
présente les paramètres de surveillance du serveur, qu’Exchange Server 2000 stocke
parmi les informations de configuration Exchange Server dans AD.



J’ai eu également l’impression que les serveurs Exchange 2000 en cluster génèrent
régulièrement des notifications parasites affirmant que nombre de seuils surveillés
ont été dépassés. (Il n’y a pas encore beaucoup de serveurs Exchange 2000 en production
et je suis certain que Microsoft recherchera les bugs responsables de ces messages).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010