> Tech > Les PST : une habitude à  supprimer

Les PST : une habitude à  supprimer

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Bien que les boîtes aux lettres de grande taille soient difficiles à gérer, elles offrent aux entreprises l’avantage de se départir des fichiers de dossiers personnels (PST) pour passer au stockage sur serveur. Le respect des exigences de conformité est plus facile lorsque les messages sont en ligne et résident

Les PST : une habitude à  supprimer

dans les boîtes aux lettres d’utilisateurs sur un serveur au lieu d’être enregistrés dans une approche hybride de boîtes aux lettres en ligne et de PST. La mise en conformité est difficile si vous ne pouvez pas prouver quels courriers sont contrôlés par quels utilisateurs.

Il existe d’autres raisons en faveur de la suppression des PST. Les analyseurs de virus sur serveurs ne passent pas en revue ce type de fichier et les utilisateurs peuvent gaspiller de l’espace en enregistrant des copies de messages dans différents PST. Cette dissémination des messages dans plusieurs fichiers de dossiers personnels peut également compromettre la sécurité. En effet, même si vos PST sont protégés par un mot de passe, un pirate futé utilisant un outil de craquage pourra y accéder en l’espace de quelques secondes. En raison des implications pour la sécurité, je vous conseille fortement de bannir l’utilisation des PST de votre organisation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010