> Data > Les Services SOA vont-ils prendre leur envol ?

Les Services SOA vont-ils prendre leur envol ?

Data - Par John K. Waters - Publié le 24 juin 2010
email

Malgré les avancées de Microsoft, la conjoncture économique pourrait compromettre les projets non porteurs d’un retour sur investissement rapide.

Alors que Microsoft intensifie le débat sur la fourniture d’outils permettant aux entreprises de créer des architectures orientées services (SOA), il semble que l’adoption desdites architectures entre dans une phase de décélération. 

« Pendant la période économique que nous traversons actuellement, je m’attends à une perte de vitesse de l’implémentation des architectures SOA », déclare John Andrews, président du cabinet d’étude Evans Data Corp.

Toutefois, tous les projets SOA ne sont pas menacés. Ainsi, selon Andrews : « Cela dépend en grande partie du niveau de maturité du projet. Les organisations qui sont en pleine phase d’implémentation SOA et tirent déjà des économies de ce projet vont probablement poursuivre sur cette voie. Mais une implémentation SOA constitue un projet d’envergure rentable à long terme et ce sont ces types de projets qui vont disparaître des budgets informatiques aujourd’hui. »

La menace de coupe budgétaire qui pèse sur les projets SOA provient en particulier de la difficulté de déterminer leur retour sur investissement (ROI). Un développeur sur cinq qui travaille activement sur une application SOA ou de services Web cite la détermination du retour sur investissement comme le défi le plus important d’un projet SOA, selon une étude réalisée par le cabinet Evans et publiée en novembre 2008. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Microsoft 365 : Sauvegarde + Sécurité

Microsoft 365 : Sauvegarde + Sécurité

Découvrez dans ce Guide iTPro, les bonnes pratiques et solutions technologiques pour sauvegarder et sécuriser les données et les identités Microsoft Office 365. Ce nouveau guide pratique et opérationnel a été réalisé par les experts DIB France.

Data - Par John K. Waters - Publié le 24 juin 2010