> Tech > Les simulateurs

Les simulateurs

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous avez développé un modèle du réseau et défini la question à  laquelle vous voulez répondre. Vous voilà  fin prêt pour exécuter des simulations. Les simulateurs tournaient jusqu'ici sur de puissantes stations de travail Unix, mais il en existe un certain nombre à  présent pour NT. La plupart coûtent entre

250 000 et 600 000
F et il est nécessaire de suivre une formation pour s’en servir. En raison de
leur coût et de leur complexité, beaucoup d’entreprises s’adressent à  des spécialistes
pour sous-traiter l’exécution des simulations.

Les simulateurs utilisent généralement un événement isolé ou une approche analytique
pour modéliser le trafic du réseau. La simulation d’événements isolés analyse
le trafic réseau généré par chaque paquet, afin de déterminer le comportement
du réseau. L’approche analytique émet des hypothèses sur le trafic avant une simulation.

Cette dernière peut être aussi précise que la première, car les simulateurs d’événements
isolés ne peuvent pas stocker des informations détaillées sur chaque paquet dans
des simulations portant sur des dizaines de milliers de conversations (dont chacune
peut contenir de nombreux paquets) générées par la plupart des réseaux. Comme
la méthode des événements isolés est beaucoup plus lente que la méthode analytique
dans les grands réseaux, je recommande d’utiliser un simulateur analytique pour
les simulations dans les réseaux ayant plus de 50 routeurs.

Test de COMNET Predictor

COMNET Predictor est un outil de modélisation analytique de CACI. (Pour en
savoir plus sur CACI, aller à  l’adresse chttp://www.caciasl.com).
COMNET Predictor tourne sous Windows NT et son installation est intuitive. J’ai
récemment utilisé COMNET Predictor pour créer une simple simulation à  partir de
zéro sur un réseau de test. Pour cela, j’ai défini ma topologie de réseau pour
la simulation et j’ai ajouté manuellement toutes les exigences du trafic, puisqu’il
s’agissait d’un réseau extrêmement simple.

L’écran 1 illustre mon réseau de tests, qui consistait en deux segments LAN séparés
par une liaison WAN. Un serveur et une station de travail NT résidaient sur chaque
LAN. Vous pouvez voir la palette d’outils de création de réseau de COMNET Predictor
sur le côté gauche de l’écran. Pour créer un réseau, vous sélectionnez l’icône
d’un périphérique et vous la faites glisser dans la fenêtre principale. Vous connectez
les périphériques à  des liaisons dont vous définissez les caractéristiques en
les choisissant dans une liste prédéfinie (comme T1 ou RNIS) ou en personnalisant
les spécifications. Mon réseau de test contenait deux modèles de routeurs CISCO.
COMNET Predictor était familiarisé avec les capacités des routeurs et a inclus
automatiquement leurs caractéristiques dans la simulation.

L’écran 2 montre cinq conversations que j’ai entrées manuellement dans ma simulation.
Pour chacune d’elles, j’ai entré l’ordinateur d’origine, l’ordinateur de destination,
l’application, le protocole et le taux de transfert. Vous pouvez sélectionner
des applications à  partir d’une liste prédéfinie ou ajouter vos applications manuellement
(comme je l’ai fait dans ma simulation pour Lotus cc:Mail).

Après avoir entré la topologie et le trafic du réseau, j’ai exécuté une simulation.
J’ai cliqué sur l’icône Run Simulation (le feu vert de la barre d’outils de l’écran
1) et commencé la simulation. Etant donné la simplicité et le faible trafic réseau
de mon modèle, la simulation s’est effectuée en une fraction de seconde. J’ai
généré des rapports sur l’utilisation réelle et prévue, ainsi que les risques
de défaillances. L’écran 3 montre un rapport donnant le pourcentage moyen d’utilisation
de chaque périphérique et LAN du réseau pour la durée de ma simulation.
La plupart des périphériques réseau peuvent traiter un nombre limité de paquets
par seconde ; dans ce cas le pourcentage d’utilisation mesure la part consommée
par le trafic réseau par rapport à  cette limite. Pour les segments WAN et LAN,
le pourcentage d’utilisation mesure la portion de bande passante disponible utilisée
par le trafic du réseau.

J’ai indiqué à  COMNET Predictor une prévision d’augmentation du trafic de 10 pour
cent par an. Le logiciel a calculé les exigences de chaque périphérique et LAN
et a projeté le pourcentage d’utilisation des composants réseau pour les deux
années à  venir. Si mon test simulait un réseau de production réel, ce rapport
signifierait que je dois surveiller ma liaison WAN. Si je décidais d’augmenter
le débit de ma liaison WAN, je pourrais facilement changer celui du modèle et
exécuter une autre simulation pour déterminer l’effet de ce changement sur le
réseau.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010