> Tech > La Loi sur les cookies permettra-t-elle une diminution des violations de sécurité ?

La Loi sur les cookies permettra-t-elle une diminution des violations de sécurité ?

Tech - Par Mark Seymour - Publié le 25 mars 2013
email

Selon leur programmation et leur usage souhaité, les cookies peuvent s’avérer être soit des données vitales pour votre sécurité et votre confidentialité, soit des méthodes de suivi potentiellement malveillantes visant à initier un marketing ciblé voire bien pire.

La Loi sur les cookies permettra-t-elle une diminution des violations de sécurité ?

Les cookies sont utilisés pour se rappeler votre historique de navigation, tel que vos saisies dans les moteurs de recherche, les détails d’identification de vos comptes et les informations auxquelles vous avez accédé en ligne au cours de votre session.

Si vous êtes un peu effrayé à l’idée que Google et d’autres sites puissent compiler un tel dossier d’informations sur vos habitudes de navigation, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le seul. Le 26 mai 2011, les États-membres de l’UE, y compris le Royaume-Uni, ont voté en faveur d’une loi déclarant que tous les sites Web de l’UE devront maintenant obtenir votre consentement avant de créer des cookies pour suivre vos données, de manière générale à l’aide d’une fenêtre pop-up. Donc qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir de la navigation Web, et est-ce que cela a véritablement amélioré la sécurité jusqu’à présent ?

On note surtout que bien que la Loi sur les cookies de l’Union Européenne légitime et contrôle l’emploi des cookies, elle n’en a pas interdit l’utilisation. Les sites cherchent toujours à utiliser des cookies quand vous y accédez, mais le fait de pouvoir les refuser constitue un énorme pas en avant en termes de liberté personnelle et de confidentialité en ligne. Cependant, certains cookies sont tout à fait indispensables pour un fonctionnement intuitif et précis de nombreux sites Web. Par exemple, si vous cherchiez à accéder automatiquement à vos e-mails, à votre compte Facebook ou de tout autre site de réseautage social, il vous faudrait accepter l’utilisation des cookies pour vous assurer que le site se rappelle vos identifiants et vous connecte immédiatement. De plus, des sites comme Google utilisent des cookies pour se rappeler vos recherches favorites, vos préférences SafeSearch et vos choix de langues. Ainsi, si vous aviez l’habitude de taper « résultats du match » par exemple, cette option de recherche vous serait directement proposée dès que vous commencerez à taper « rés », au lieu d’être redirigé vers le « réseau des fétichistes », par exemple.

Donc, si certains cookies restent nécessaires pour optimiser votre expérience de la navigation en ligne, la Loi sur les cookies de l’UE a-t-elle réellement eu un effet sur les violations de la sécurité ? En réalité, il va s’avérer très difficile pour les utilisateurs de déterminer si un message leur demandant leur permission d’initier l’utilisation de cookies provient d’une application Web légitime ou d’un tracker malveillant. Cependant, l’UE pense que si les internautes sont invités à donner leur consentement quant à l’utilisation de cookies en ligne, cela les sensibilisera sur la quantité de données qu’ils transmettent à chaque fois qu’ils surfent sur Internet. Nous sommes plutôt d’accord avec eux sur ce point, et si vous pouvez de quelque manière que ce soit minimiser la quantité de cookies auxquels vous vous exposez au cours d’une session de navigation en ligne moyenne, vous réduisez le risque de vol de données ou de marketing ciblé non sollicité, ce qui ne peut être qu’une bonne chose.

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par Mark Seymour - Publié le 25 mars 2013

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT