> Tech > Matrices allouées dynamiquement

Matrices allouées dynamiquement

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Jusqu’ici, nous avons examiné les matrices statiques dont le stockage est défini au moment de la compilation et alloué quand un programme est chargé en mémoire. Les mémoires statiques conviennent pour de petites matrices ou pour de grandes qui sont normalement pleines. Mais, en réalité, certaines applications demandent des matrices

Matrices allouées dynamiquement

de différentes tailles selon les moments. Ainsi, une commande client ne contiendra normalement qu’un petit nombre d’articles, mais une commande d’entreprise à entreprise pourra contenir des milliers de lignes. Dans ce cas, il faut pouvoir changer dynamiquement la taille des matrices de commandes pour bien utiliser la mémoire.

Pour allouer dynamiquement le stockage à l’exécution pour une matrice, vous devez utiliser une variable basée puis contrôler le stockage qui lui est attribué. Le processus est en réalité très simple. Premièrement, définissez la matrice basée sur un pointeur :

d items s like( item.id )
d dim( 32000 )
d based( itemsPtr )

La matrice ITEMS peut contenir jusqu’à 32000 ITEM.IDS. Aucun stockage n’est attribué pour la matrice parce qu’elle est basée sur le pointeur ITEMSPTR.

Ensuite, définissez les variables pour contrôler l’allocation du stockage :

d itemsCurr s like( idx )
d itemsSize s like( idx )
d itemsIncr s 100

ITEMSCURR contient le nombre actuel d’éléments dans la matrice, ITEMSSIZE contient la taille actuelle de la matrice et ITEMSINCR définit le nombre d’éléments auxquels il faut allouer du stockage à un certain moment.
Pour simplifier le traitement, allouez le stockage d’un octet pour la matrice dans la section d’initialisation du programme :

itemsPtr = %alloc( 1 );

Les matrices allouées dynamiquement doivent être initialisées explicitement.
Le moyen le plus simple pour cela consiste à charger des éléments séquentiellement et à ne référencer que les éléments chargés. Avant de charger un élément, vérifiez d’abord si la matrice a besoin d’être étendue :

if itemsCurr = itemsSize;
itemsCurr += itemsIncr;
itemsPtr = %realloc( itemsPtr: itemSize * %size( items ) );
endif;

Si la matrice est pleine, agrandissez- la et adaptez le stockage à sa nouvelle taille. Puis chargez l’élément :

itemsCurr += 1;
items( itemsCurr ) = 123;

Vous pouvez trier et examiner les éléments présents dans la matrice, à condition de limiter les fonctions à la portion chargée de la matrice :

sorta %subarr( items: 1: itemsCurr );
idx = %lookup( item.id: items: 1: itemsCurr );

A la fin du programme, vous devez libérer le stockage alloué à la matrice :

dealloc itemsPtr;

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010