> Tech > Matrices de structures de données

Matrices de structures de données

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une matrice de structure de données est une matrice autonome qui contient un certain nombre d’éléments, chacun comme une structure de données :

d item s like( item )
d dim( 99 )

La matrice ITEMS contient 99 éléments comme la structure de données ITEM.
Cependant, il

n’y a pas de sous-champs ID et DESC dans la matrice. La matrice est initialisée avec des blancs à l’exécution. Pour éviter des erreurs de données décimales lors du référencement de la zone ITEM.ID d’un élément, vous devez initialiser explicitement la matrice :

clear item;
items = item;

Vous devez utiliser un index et une structure de données pour accéder aux composantes d’un élément de matrice :

item = items( idx );
id = item.id;

Vous pouvez trier la matrice :

sorta items;

et consulter les éléments, à la condition de spécifier les valeurs des deux sous-champs de la structure de données ITEM :

item.id = 123;
item.desc = ‘WIDGET’;
idx = %lookup( item: items );

Il est un peu plus compliqué de consulter un ITEM.ID dans la matrice. Il faut d’abord ajouter le mot-clé ASCEND à la définition de matrice et définir une structure de données pour contenir la clé pour la consultation :

d items s like( item )
d dim( 99 )
d ascend
d key ds likeds( item )

Vous devez ensuite trier la matrice et utiliser %LOOKUPGE pour trouver une correspondance partielle sur un ITEM.ID :

sorta items;
clear key;
key.id = 123;
idx = %lookupge( key: items);
if idx > 0;
item = items( idx );
if key.id = item.id;
// found!
endif;
endif;

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010