> Tech > Mettre WMIC au travail

Mettre WMIC au travail

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous connaissez maintenant les composants de la ligne de commande WMIC. Voyons comment exécuter WMIC à  partir d'un fichier batch et envoyer la sortie à  la console et à  un fichier HTML ou XML. Quand on exécute WMIC à  partir d'un fichier batch, l'invite de commande XP apparaît après l'exécution

Mettre WMIC au travail

des commandes. Le fait d’exécuter WMIC à 
partir d’un fichier batch permet de répéter
des tâches courantes, sans être
obligé de retaper une suite de commandes
compliquées. Le commutateur /format est
propre au verbe plutôt que global
parce qu’il ne fonctionne qu’avec les
verbes Get et List.

Les fichiers batch WMIC peuvent
utiliser des variables. Au lieu d’indiquer
des noms d’ordinateurs dans le fichier
batch, on peut indiquer des variables
en format %1, %2, et ainsi de suite. On peut
placer ce code dans un fichier batch
puis, quand on l’exécute, taper un ou
deux noms d’ordinateurs après le nom
du fichier batch. On peut aussi créer
un fichier texte séparé qui contient
une liste CSV ou une liste délimitée par
retour chariot des noms d’ordinateurs.
On appelle le fichier texte avec le commutateur
global /node et le nom du fichier
texte avec le symbole @ comme
préfixe. Le symbole @ dit au commutateur
/node que le paramètre suivant
est un nom de fichier et pas un nom
d’ordinateur.

La console n’est pas le seul endroit
où l’on envoie les résultats. On peut
ordonner à  WMIC d’envoyer la sortie à 
un fichier en format XML, HTML, ou
MOF (Managed Object Format). MOD
est le format de fichier WMI natif pour
les classes et les instances de classes
dans le référentiel WMI sur un ordinateur
de type WMI. Le commutateur
global /output ordonne à 
WMIC d’envoyer la sortie à  file1.htm.
Le commutateur propre au verbe /format
ordonne à  WMIC de transformer
la sortie XML native en un formulaire
HTML. On peut créer des fichiers XSL
(Extensible StyleSheet Language) pour formater la sortie ou utiliser n’importe
lequel des fichiers XSL stockés
dans le dossier \%systemroot%\system32wbem de n’importe que ordinateur
avec WMIC installé. On peut,
par exemple, utiliser le fichier csv.xsl
pour donner à  la sortie le format d’une
liste de résultats CSV, ou le fichier
htable.xsl pour créer une table de résultats
HTML.

J’ai dit plus haut que la sortie par
défaut de la commande Class avec le
verbe Get est en format HTML. Donc,
pour envoyer la sortie de ce type de
commande à  un fichier HTML, on spécifie
le commutateur /output sans un
commutateur /format. Les commutateurs
globaux /record et /append vous permettent
aussi de capturer des informations
provenant de la ligne de commande
WMIC. Utilisez la fonction aide
de la ligne de commande WMIC pour
en savoir davantage sur ces commutateurs.

Pour sortir des informations en format
XML, utilisez le commutateur
/translate et le mot-clé Basicxml pour
convertir les symboles supérieur à  (>)
et inférieur à  (<) en caractères significatifs en XML. Vous pourrez ensuite importer les données XML dans une base de données ou tout autre référentiel capable d'interpréter les tags XML présents dans la sortie.

A juste titre, WMIC est un élément
clé de l’initiative ligne de commande
de Microsoft pour XP et .NET Server.
WMIC permet l’accès par ligne de commande
à  l’espace de noms WMI, où
que WMI se trouve sur le réseau. Il faut
un peu de temps pour maîtriser les
composants de la ligne de commande,
mais cela fait, vous disposerez d’une
administration système plus riche et
plus variée.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010