> Tech > Migrer d’Exchange 2000 à  Exchange 2003

Migrer d’Exchange 2000 à  Exchange 2003

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous pouvez passer d'Exchange 2000 à  Exchange 2003 par l'une des deux méthodes suivantes : en effectuant une mise à  niveau sur place sur le serveur Exchange 2000, ou en installant un nouveau serveur Exchange 2003 dans le même groupe administratif que le serveur Exchange 2000 existant, puis utiliser l'outil

Migrer d’Exchange 2000 à  Exchange 2003

Move Mailbox pour déplacer
les boîtes à  lettres de l’ancien
serveur sur le nouveau. Déplacer les
boîtes à  lettres est la méthode la plus
simple mais elle demande du matériel
supplémentaire. Elle suppose donc de
grandes organisations avec de gros
moyens financiers. Pour les petites
organisations, la mise à  niveau sur
place peut être préférable à  celle du
déplacement des boîtes à  lettres parce
que vous pouvez utiliser le matériel
existant. Cependant, la mise à  niveau
sur place réduit la disponibilité du
service et accroît le risque parce que le
serveur n’est pas disponible pendant la
durée de la mise à  niveau et que toute
anicroche pendant la migration met en
péril toute la mise à  niveau. Pour une
mise à  niveau sur place, Exchange 2000
SP3 est une condition préalable obligatoire.
Effectuer une mise à  niveau sur
place. Dans le cas d’une mise à  niveau
sur place, vous devez passer
d’Exchange 2000 à  Exchange 2003
avant de passer de Win2K à  Windows
2003. Pour la plupart des serveurs
Exchange 2000, vous pouvez simplement
sauvegarder votre système, effectuer
la mise à  niveau sur place, puis
sauvegarder le système aussitôt après
la mise à  niveau. Mais il y a des exceptions.
Par exemple, on ne peut pas
effectuer une mise à  niveau sur place
sur des serveurs Exchange 2000 qui utilisent
Chat Service, IM (Instant
Messaging), ECS (Exchange Conferencing
Server) ou Key Management
Service (KMS) sans enlever d’abord ces
services parce qu’ils ne sont pas supportés
sur le même serveur que celui
sur lequel Exchange 2003 s’exécute. Si
vous voulez quand même utiliser ce
service, vous pouvez garder un serveur
Exchange 2000 pour les héberger. Si
vous utilisez le modèle serveur frontend/
back-end pour héberger des
clients OWA (Outlook Web Access),
POP ou IMAP, vous devez mettre à  niveau
les éventuels serveurs frontaux
avant de mettre à  niveau tout serveur
d’arrière plan pour un groupe administratif
donné.
Vous pouvez utiliser ExDeploy
pour passer à  Exchange 2003, ou bien
y passer manuellement en exécutant
setup.exe dans le répertoire \setupi386 sur le CD-ROM d’installation
d’Exchange 2003. Les mises à  niveau
sur place ne durent environ que 20 ou
30 minutes. Il convient néanmoins d’y
procéder pendant les heures creuses.
La mise à  niveau n’implique aucune
modification du format des bases de données Exchange existantes. Si
vous utilisez l’indexation full-text sur
des serveurs Exchange 2000 mis à  niveau,
les index full-text exigent une reconstruction
complète à  l’issue de la
mise à  niveau. Le processus de mise à 
niveau suspend indéfiniment la
reconstruction full-text afin de vous
éviter le risque de voir le serveur récemment
mis à  niveau revenir online
puis effectuer la reconstruction d’index
gourmande en ressources.
Installer un nouveau serveur
Exchange 2003 et utiliser l’outil
Move Mailbox. Vous pouvez installer
Exchange 2003 à  partir d’ExDeploy, ou
exécuter manuellement setup.exe.
Une fois le nouveau serveur en place,
utilisez l’outil Move Mailbox d’Exchange
2003 pour déplacer les boîtes à 
lettres de l’ancien serveur sur le nouveau.
Toutefois vous ne pouvez pas utiliser
Move Mailbox pour déplacer des
boîtes à  lettres entre des serveurs
placés dans des groupes administratifs
différents, sauf si l’organisation
Exchange ne contient que des serveurs
Exchange 2000 ou que des serveurs
Exchange 2003 et si l’organisation
Exchange fonctionne en mode natif.
L’outil Move Mailbox n’est pas une
nouveauté d’Exchange 2003, mais
Microsoft a apporté à  la version
Exchange 2003 plusieurs améliorations
dont voici la liste :

  • Vous pouvez désormais accéder à 
    Move Mailbox à  partir de deux
    consoles : le snap-in MMC Active
    Directory Users and Computers et le
    snap-in MMC Exchange System
    Manager. (Vous ne pouvez pas lancer
    Move Mailbox à  partir d’ExDeploy.)
    Précédemment, vous ne pouviez accéder
    à  l’outil Move Mailbox que par
    l’intermédiaire du snap-in Active
    Directory Users and Computers. Il
    est intéressant de disposer de cet outil
    dans le snap-in Exchange System
    Manager quand l’on sait que les
    administrateurs Exchange veulent
    souvent examiner des propriétés des
    bases de données Exchange avant de
    faire migrer les utilisateurs. Désormais,
    toute l’information se trouve
    au même endroit.

  • L’outil Move Mailbox est maintenant
    multithreaded : juste quatre threads
    par session. Dans l’environnement
    serveur qui héberge mes boîtes à 
    lettres de production, des statistiques
    de performance ont montré
    qu’un seul thread s’exécutait à  une
    vitesse de transfert d’environ 500 Mo
    par heure entre des serveurs supportant
    plusieurs centaines d’utilisateurs
    et se trouvant sur le même
    segment LAN.

  • Vous pouvez désormais programmer
    l’outil Move Mailbox
    pour qu’il s’exécute sans assistance
    à  une heure donnée.

  • Vous pouvez désormais configurer
    l’outil Move Mailbox afin que
    l’outil saute jusqu’à  100 messages
    corrompus (c’est-à -dire,
    des messages que le wizard ne
    peut pas lire à  partir du serveur
    source ou écrire sur le serveur
    cible) dans une boîte à  lettres et
    déplacer néanmoins cette boîte à 
    lettres. Move Mailbox journalise
    les messages corrompus en tant
    qu’erreurs dans le rapport de défaillance.
    Si vous ne voulez tolérer aucun
    accroc pendant l’opération de
    déplacement, vous pouvez ordonner à 
    Move Mailbox de mettre fin à  l’opération
    de déplacement d’une boîte à 
    lettres si elle trouve un message corrompu.
    Après que l’outil ait mis fin à 
    l’opération de déplacement de cette
    boîte à  lettres et écrit l’erreur dans le
    rapport de défaillances, il passe au
    déplacement de la boîte à  lettres suivante.
    La figure 3 montre la GUI qui
    permet de spécifier comment vous
    voulez traiter les éléments corrompus
    ainsi que la GUI à  utiliser pour programmer
    l’opération de déplacement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010