> Tech > Mises à  jour SQL multilignes

Mises à  jour SQL multilignes

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une instruction SQL "Update" peut spécifier que plusieurs lignes soient mises à  jour lors de l'exécution d'une instruction unique. Lorsqu'on exécute une instruction "Update" non soumise au contrôle de validation, DB2 UDB évalue toutes les contraintes au fur et à  mesure de la mise à  jour de chaque ligne. Cependant

Mises à  jour SQL multilignes

lorsque vous exécutez
une instruction « Update » soumise au contrôle de validation, DB2 UDB diffère l’évaluation
de toutes les contraintes clé primaire et unique jusqu’à  ce que toutes les lignes
aient été mises à  jour. DB2 UDB diffère également la vérification des contraintes
clés étrangères, exception faite de celles qui spécifient une règle « Restrict ».
Ainsi, une instruction « Update » multilignes comprend deux étapes:

Elle effectue tout d’abord les opérations suivantes pour mettre à  jour chaque

ligne :

1. Appel du trigger exécuté avant la mise à  jour.

2. Vérification des contraintes de clés étrangères pour toutes les tables dépendantes
qui spécifient « On Update Restrict ».

3. Mise à  jour de la ligne et contrôles (par exemple données décimales invalides)
autres que les contraintes.

4. Appel du trigger exécuté après la mise à  jour.

5. Vérification des contraintes de contrôle.

Puis elle effectue les opérations suivantes pour chaque ligne mise à  jour :

1. Vérification des contraintes de clés étrangères pour toutes les tables dépendantes
qui spécifient « On Update No Action ».

2. Vérification de toutes les contraintes de clés étrangères de cette table.

3. Vérification des contraintes de clé primaire et d’unicité.Une application peut
exécuter une instruction SQL pour mettre à  jour un ensemble de colonnes de clé
primaire de plusieurs lignesMême si cela n’arrive pas souvent, une application
peut exécuter une instruction SQL pour mettre à  jour un ensemble de colonnes de
clé primaire de plusieurs lignes, comme dans l’exemple ci-dessous :

Customer Update
Set CustomerId =
CustomerId + 1

Cette instruction peut aboutir si la table Customer est le parent dans une contrainte
de clé étrangère qui spécifie « On Update No Action ».

En revanche, elle échouerait presque à  coups sûrs si la contrainte de clé étrangère
indiquait « On Update Restrict ». Pour aboutir lorsque l’option « No Action » est
spécifiée, toutes les lignes dépendantes doivent disposer d’une ligne parent correspondant
à  la fin de l’instruction « Update ». Dans le cas de « Restrict », aucune mise à  jour
particulière de la ligne Customer ne peut laisser une ligne dépendante sans correspondant.
Ainsi, cette instruction SQL nécessite un ordonnancement très précis des mises
à  jour de la ligne Customer pour réussir.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010