> Tech > Mode de compatibilité OPM

Mode de compatibilité OPM

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L’aspect des groupes d’activation le plus troublant et le moins bien compris est peut-être le mot-clé DFTACTGRP de la commande CRTBNDRPG. On l’a vu, cette option ne se contente pas de faire simplement exécuter votre programme RPG dans le groupe d’activation par défaut. Elle le met aussi en mode compatibilité

Mode de compatibilité OPM

OPM. Dans ce mode, le programme agit comme un programme OPM – autant que possible.

On le voit, quand un programme ILE est activé, il reste chargé en mémoire jusqu’à ce que le groupe d’activation soit récupéré. Les appels suivants sont ainsi plus rapides. C’est à peu près ainsi que le RPG/400 se comportait quand un programme se terminait avec l’indicateur LR désactivé, excepté que maintenant c’est le groupe d’activation qui le contrôle, et pas le langage de programmation lui-même.

Quand LR est activé et qu’un programme RPG/400 se termine, le programme est déchargé de la mémoire. Or, dans ILE, un programme ne peut être déchargé qu’une fois que le groupe d’activation est terminé. Il y a donc un conflit ! La compatibilité avec la version OPM du RPG était un but important du concept ILE RPG. Après tout, IBM voulait que les clients puissent passer très facilement au nouveau langage. Si les langages ne fonctionnaient pas de la même manière, il serait beaucoup plus difficile de faire migrer des applications RPG/400 sur ILE RPG.

D’un autre côté, le RPG devait être compatible avec les applications ILE, pour préserver l’avenir. D’où la solution suivante : le programme se comporte comme un programme OPM avec DFTACTGRP(*YES), et comme un programme ILE avec DFTACTFGRP(*NO).

Pour moi, le mot-clé DFTACTGRP n’est pas simplement un moyen de spécifier un groupe d’activation, mais plutôt la méthode pour activer ou désactiver le mode compatibilité OPM. En mode compatibilité, on ne peut utiliser aucune des fonctions ILE, y compris les sous-procédures, les modules, les programmes de service et les groupes d’activation.

Quand le programme n’est pas en mode compatibilité, il se comporte comme un programme ILE et bénéficie alors de toutes les fonctionnalités supplémentaires.

Le seul moment où le mode compatibilité OPM s’impose est face à une conversion de masse de nombreux programmes RPG/400 en ILE RPG. Si vous écrivez de nouveaux programmes et si vous n’êtes pas obligés de les tester entièrement, il n’y a pas de raison d’utiliser DFTACTGRP(*YES).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Créer une startup, c’est une aventure. Pour maximiser les chances de succès, il faut pouvoir rêver les pieds sur terre. Bénéficiez d'une feuille de route infographique complète pour mettre en œuvre un parcours de croissance robuste et pérenne avec SAP Business One & ERT Intégration - groupe kardol.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010