> Mobilité > Le mode déconnecté d’Outlook Web App 2013 : comment ça marche techniquement ?

Le mode déconnecté d’Outlook Web App 2013 : comment ça marche techniquement ?

Mobilité - Par Arnaud Alcabez - Publié le 03 mai 2013
email

Comme précédemment indiqué, la base de données locale du navigateur stocke une partie du contenu de la boîte aux lettres Exchange 2013.

Le mode déconnecté d’Outlook Web App 2013 : comment ça marche techniquement ?

Première partie du dossier : Outlook Web App 2013, le chaînon manquant ?

Dans Internet Explorer, cette base de données est une base de données IndexedDB HTML5. Dans les navigateurs Safari et Chrome, il s’agit d’une base de données WebSQL. Le navigateur (pas Outlook Web App 2013) décide l’endroit où les données sont stockées, définit les quotas et le mode d’élimination des données en fonction de leur âge. Il est donc impossible de fixer un dossier spécifique pour les utilisateurs afin de forcer la création de la base de données locale à un emplacement choisi par l’administrateur.

  • Si vous souhaitez de plus amples informations à propos de la structure des bases de données WebSQL avec les applications en mode déconnecté comme Outlook Web App 2013, vous pouvez consulter l’article du groupe de travail du W3C : « Offline Web Applications ».

Lorsqu’Outlook Web App 2013 est configuré en vue de son utilisation hors connexion, un processus commence à copier localement toutes les données Outlook Web App 2013 nécessaires. Sur un réseau à haut débit, ce processus ne prend pas plus de deux minutes. Une fois la mise hors connexion configurée, le processus s’exécute à chaque utilisation d’Outlook Web App 2013, et veille à ce que toute modification apportée côté serveur soit reportée dans la base de données locale.

  • Lorsqu’Outlook Web App 2013 est configuré pour une utilisation hors connexion
  • Au démarrage d’Outlook Web App 2013 (après qu’il a été configuré pour une utilisation hors connexion)
  • Pendant l’utilisation d’Outlook Web App 2013, à chaque modification apportée dans la boîte aux lettres Exchange 2013

Ce processus se répète dans la boîte aux lettres Exchange 2013, en obtenant et écrivant les mises à jour dans la base de données locale du navigateur dans l’ordre suivant :

1.    Les données nécessaires à la mise à jour de la liste de messages actuellement affichée dans Outlook Web App 2013
2.    Les notifications de rappel de calendrier
3.    La liste de boîte de réception la plus récente
4.    La liste de messages la plus récente du reste des dossiers pris en charge hors connexion
5.    Les mises à jour des contacts
6.    Les mises à jour du calendrier
7.    Le contenu des messages dans la liste actuelle
8.    Le contenu de messages dans la boîte de réception
9.    Le contenu des messages dans le reste des dossiers pris en charge hors connexion
10.    Les images en ligne dans tout message stocké localement
11.    Chaque élément de la liste ci-dessus s’appelle un module de synchronisation

La quantité d’espace de stockage qu’Outlook Web App 2013 utilise hors connexion est limitée par le quota de base de données du navigateur. Si le processus atteint le quota du navigateur pendant la copie de données, il s’interrompt et l’algorithme d’interruption s’exécute sur les modules ci-dessus en sens inverse, les supprimant de la base de données locale jusqu’à ce qu’elle se trouve à nouveau dans les limites de taille définies.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Mobilité - Par Arnaud Alcabez - Publié le 03 mai 2013